MERCI A Just Louis de Funès

                           de_funes

Louis de Funès de Galarza, dit Louis de Funès, fut un acteur comique français né le 31 juillet 1914 à Courbevoie et mort le 27 janvier 1983 à Nantes.

Ayant joué dans plus de cent quarante films, il est l'un des acteurs comiques les plus célèbres du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle et réalise les meilleurs résultats du cinéma français, des années 1960 jusqu'au début des années 1980 : les films dans lesquels il apparaît attirent plus de 270 millions de personnes dans les salles. Il réalise également les meilleures audiences télévisées, cumulant plus de 400 millions de téléspectateurs en France, avec la rediffusion de ses 90 films les plus célèbres.

Très peu récompensé, il reçoit toutefois un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.

Après presque vingt ans sur les planches ainsi que devant les caméras dans de nombreux seconds rôles, il impose son personnage de Français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. C'est dans les années 1950 qu'il se fait connaître tardivement du public avec La Traversée de Paris(1956), ses premiers rôles principaux et le triomphe au théâtre d'Oscar.

Dans les deux décennies qui suivent, on le retrouve dans une suite de succès populaires, parmi lesquels : Pouic-Pouic (1963), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) et ses cinq suites, la trilogie Fantômas (1964), Le Corniaud (1965), La Grande Vadrouille (1966), Le Grand Restaurant(1966), Oscar (1967), Les Grandes Vacances (1967), Le Petit Baigneur(1967), Hibernatus (1969), Jo (1971), La Folie des grandeurs (1971), Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), L'Aile ou la Cuisse (1976), La Zizanie (1978) et La Soupe aux choux (1981). Il a également adapté quelques scénarios et coréalisé L'Avare avec Jean Girault en 1980.

Outre la France, les films de Louis de Funès ont connu un grand succès dans divers pays européens, et notamment en Russie, du temps de l'URSS. Sa popularité ne s'étendra que très peu dans le monde anglo-saxon, à l'exception du succès outre-Atlantique de Rabbi Jacob, nommé pour un Golden Globe en 1975. Le souvenir de l'acteur est entretenu par deux musées : le musée Louis de Funès, dans son château de Clermont, et le musée de la gendarmerie et du cinéma, dans l'ancienne gendarmerie de Saint-Tropez.

                   mus_e_Fun_s ANCIEN MUSEE

De Funès est de retour (au musée). A proximité immédiate de Saint-Tropez, un musée consacré à Louis de Funès va ouvrir ses portes le 31 juillet 2019  à Saint-Raphaël (Var). Sur 400 m2, le musée réunira la collection de la famille de Louis de Funès et des souvenirs réunis par Charles et Roselyne Duringer qui ont créé et animé un premier musée entre 2014 et 2016 dans l'ancien château de l'acteur au Cellier (Loire-Atlantique).

Ce premier musée associatif avait été contraint de fermer ses portes deux ans après son ouverture, faute d'avoir eu les moyens de racheter les murs. Le château n'est plus dans la famille de Funès depuis 1986. "Lorsque le musée du Cellier a fermé, notre famille a reçu de nombreux messages de personnes déçues qu'aucun lieu en France ne soit consacré à mon grand-père", a dit Julia de Funès, petite-fille de l'acteur.