MERCI A RAS61 - 

Joséphine Baker, née Freda Josephine McDonald le 3 juin 1906 à Saint-Louis (Missouri) et morte le 12 avril 1975 dans le 13e arrondissement de Paris, fut une chanteusedanseuseactricemeneuse de revue et résistanteaméricaine naturalisée française.

D'origine métissée afro-américaine et amérindienne des Appalaches, elle est souvent considérée comme la première célébrité noire. Elle prend la nationalité française en 1937 et, pendant la Seconde Guerre mondiale, elle joue un rôle important dans la résistance à l'occupant.

Elle utilisera ensuite sa grande popularité dans la lutte contre le racisme, et pour l'émancipation des Noirs, en particulier en soutenant le Mouvement des droits civiques de Martin Luther King Jr.!

                  josephine_baker_

EN FRANCE : 

Le 25 septembre 1925, le Berengaria, bateau sur lequel Joséphine Baker a effectué la traversée, arrive au port de Cherbourg. Le temps de se rendre à Paris et, très vite, les répétitions commencent. Le 2 octobre 192512, elle passe en première partie dans la "Revue nègre" au Théâtre des Champs-Élysées.

Vêtue d'un simple pagne de fausses bananes, elle danse sur un rythme de charleston — musique alors encore inconnue en Europe — l'interprétation d'un tableau baptisé La Danse sauvage. Le scandale fait rapidement place à l'engouement général.

   josephine

 Elle devient l'égérie des cubistes qui vénèrent son style et ses formes, et suscite l'enthousiasme des Parisiens pour le jazz et les musiques noires. 

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, en septembre 1939, Joséphine Baker devient un agent du contre-espionnage, traité par Jacques Abtey (chef du contre-espionnage militaire à Paris). À cet effet, elle fréquente la haute société parisienne, puis se mobilise pour la Croix-Rouge!

Après la bataille de France, elle s'engage le 24 novembre 1940 dans les services secrets de la France libre, toujours via le commandant Abtey, qui reste son officier traitant jusqu'à la Libération, en France puis en Afrique du Nord où elle est sous la protection de Si Ahmed Belbachir Haskouri, chef du cabinet khalifien du Maroc espagnol.

Installée au Maroc entre 1941 et 1944, elle soutient les troupes alliées et américaines et se lance dans une longue tournée en jeep, de Marrakech au Caire, puis au Moyen-Orient, de Beyrouth à Damas, y glanant toutes les informations qu'elle peut auprès des officiels qu'elle rencontre.

Elle s'acquitte durant la guerre de missions importantes, et reste connue pour avoir utilisé ses partitions musicales pour dissimuler des messages. Lors de sa première mission à destination de Lisbonne, elle cache dans son soutien-gorge un microfilm contenant une liste d'espions nazis, qu'elle remet à des agents britanniques. Engagée ensuite dans les forces féminines de l'armée de l'air, elle débarque à Marseille en octobre 1944.

À la Libération, elle poursuit ses activités pour la Croix-Rouge, et chante pour les soldats et résistants près du front, suivant avec ses musiciens la progression de la 1re armée française. Ses activités durant la guerre lui vaudront la médaille de la Résistance française après les hostilités, et quelques années plus tard les insignes de chevalier de la Légion d'honneur, remise par le général Charles de Gaulle, et la Croix de guerre 1939-1945 avec palme des mains du général Martial Valin.

                         jos_phine_3

L'ensemble de son action en tant que résistante au service de la France libre est détaillé dans un ouvrage intitulé "Joséphine Baker contre Hitler."

Avec Jo Bouillon, qu'elle épouse en 1947, elle achète le château des Milandes en Dordogne qu'elle loue depuis 1937 et où elle vivra jusqu'en 1969. Elle y accueille onze enfants de toutes origines qu'elle a adoptés et qu'elle appelle sa « tribu arc-en-ciel »

Séparée de Jo Bouillon en 1957 (le couple divorce en 1961), elle engloutit toute sa fortune dans le domaine des Milandes, où elle emploie un personnel nombreux, et doit multiplier les concerts pour poursuivre son œuvre.!!

                        jos_phine_enfants

Le 24 mars 1975, pour célébrer ses cinquante ans de carrière, elle inaugure la rétrospective "Joséphine à Bobino", dont le Prince Rainier III et la Princesse Grace figurent parmi les mécènes.

Dans la salle se trouvaient entre autres Alain de Boissieu, gendre de Charles de GaulleSophia LorenMick JaggerMireille DarcAlain DelonJeanne MoreauTino RossiPierre Balmain et la princesse Grace de Monaco, invitée d'honneur. Le spectacle, pour lequel toutes les places avaient été vendues des semaines à l'avance, ne recueillit pratiquement que des critiques extasiées.

Après le spectacle, deux cent cinquante personnes étaient invitées à souper au Bristol.

jos_phine_6

Elle retrouve son appartement parisien le 9 avril 1975 alors que le rideau vient de tomber devant une salle enthousiaste pour sa quatorzième représentation. Le lendemain matin, 10 avril, Joséphine Baker, victime d'une attaque cérébrale, est transportée dans un coma profond à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, où elle meurt, le 12 avril, à 68 ans!!.

Elle reçoit les honneurs militaires et, après des funérailles catholiques le 15 avril 1975 à l'église de la Madeleine, à Paris, elle est enterrée au cimetière de Monaco!!

Bien qu'initialement Joséphine Baker ait été perçue comme une sensation exotique, une charmante afro-américaine au déhanchement incroyable, elle a su se forger une solide réputation dans les hautes sphères de la société parisienne, pour qui elle en vint à incarner le personnage d'une Vénus d'ébène

. Elle a su intelligemment se servir de cette image et la manipuler à sa guise, façonnant elle-même son personnage public synonyme d'émancipation, symbolisant toute forme de liberté (du swing jusqu'aux droits civiques en passant par la lutte contre le fascisme), et ne définissant sa destinée qu'à sa façon