MERCI A KlimSanguine -  POUR FÊTER LA VICTOIRE DU LE 8 MAI 1945 EN FRANCE!!!

Le Chant du départ est un chant révolutionnaire et un hymne à la liberté contre toute forme de despotisme, écrit par Étienne Nicolas Méhul (pour la musique) et Marie-Joseph Chénier (pour les paroles) en 1794.

Cet "Hymne" a été pour la toute première fois exécuté à Fleurus afin de célébrer la victoire sur les coalisés. Le Comité de Salut Public demanda son exécution le 14 juillet 1794 pour célébrer l'anniversaire de la Prise de la Bastille.

Ce chant fut appelé le « frère de La Marseillaise » par les soldats républicains. Composé le 14 juillet 1794, il est ensuite présenté à Robespierre, qui le qualifie de "poésie grandiose et républicaine".

Le chant est tout d'abord exécuté par l'orchestre et les chœurs de l'Institut national de musique le 14 juillet 1794. Il est immédiatement imprimé à près de 18 000 exemplaires et distribué aux 14 armées de la République.

Le chant a survécu à la Révolution et au Premier Empire (dont il n'a jamais été l'hymne bien qu'il ai été joué parfois et qu'il resta populaire au sein des troupes) et a été repris avec la Marseillaise par les révolutionnaires de 1830, 1848, 1871.

Après cette date, il a quitté le registre strictement révolutionnaire pour devenir un hymne cocardier puis une marche militaire au sein de l'armée française, notamment à partir de 1914.!!!

                la_victoire_en_chantant

 

André Dassary (dont le nom véritable est André Deyhérassary), né à Biarritz le 10 septembre 1912 et mort dans la même ville le 7 juillet 1987, est un chanteur d'opérette basque français.

Après des études secondaires à l'école Saint-Genès de Bordeaux, il se destine d'abord à l'hôtellerie, il se passionne pour le sport et devient masseur professionnel — il accompagne à ce titre l'équipe de France aux jeux olympiques universitaires de 1937. Titulaire d'un premier prix de chant, d'opérette et d'opéra-comique au Conservatoire de Bordeaux, il commence véritablement sa carrière au sein des Collégiens de Ray Ventura.

Captif en Allemagne au début de la Seconde Guerre mondiale, il est libéré et atteint véritablement la notoriété sous l'Occupation, notamment avec l'opérette L'Auberge qui chante (1941) il sera disque d'or pour un million d'albums vendus en 1952!.

Parmi ses succès on retiendra particulièrement Ramuntcho (1944), une chanson de Vincent Scotto pour la musique et Jean Rodor pour les paroles. Il a été la vedette de l'opérette La Toison d'or de Francis Lopez et Raymond Vincy créée au Théâtre du Châtelet en 1954.

SITE OFFICIEL :  http://www.andre-dassary.com

                           andre_dassary DANS "RAMUNTCHO"!!  1945