MERCI A :bikrubigny  - UNE BELLE CHANSON!! PAS ASSEZ D'HOMMAGES A CET ARTISTE DE TALENT!!!

Le Lac Majeur est une chanson de Mort Shuman sortie en single en 1972 et parue sur l'album Amerika la même année. Elle est écrite par Étienne Roda-Gil et composée par Mort Shuman. La chanson est initialement boudée par les radios, qui la trouvent trop longue car elle dure plus de cinq minutes. La chanson étant réclamée par les auditeurs, les stations de radio se sont retrouvées contraintes de la diffuser.

Le texte de cette chanson se réfère à Mikhaïl Bakounine, qui fit tirer le 13 juillet 1874 un feu d'artifice en l'honneur de sa femme à Minusio, face au lac Majeur. C'est donc plus de cendres du feu d'artifice que de neige dont il est question dans cette chanson, et du désenchantement des révolutions anarchistes italiennes de l'époque.

Mortimer Shuman, dit « Mort Shuman », né le 12 novembre 1938 à Brooklyn et mort le 2 novembre 1991 à Londres, fut un compositeurchanteur et acteur américain, d'expression anglaise et française.

Il étudie au New York Conservatory . Acteur, mais surtout compositeur, il commence à écrire des chansons à 18 ans.

De 1958 à 1965, Mort Shuman fait équipe avec Doc Pomus : le premier compose les musiques et le second écrit les paroles, pour des chansons destinées à des artistes pop-rock et qui sont des succès. Ce tandem parolier-compositeur devient célèbre et reconnu, écrivant notamment A Teenager in Love (en) pour le groupe Dion and the Belmonts en 1959, Sweets for My Sweet pour le groupe The Drifters en 1961 (chanté en français par Frank Alamo sous le titre Biche oh ma biche), ainsi que A Mess Of BluesViva Las VegasHis Latest Flame (Marie's the Name) et Suspicion pour Elvis Presley (cette dernière chanson est, notamment, adaptée en français par Pierre Saka sous le titre Obsession, pour les Chats Sauvages, en 1964). Installés au Brill Building, sur Broadway, ils composent ensemble plus de 500 chansons.

En 1965, Mort Shuman gagne l'Angleterre, puis, en 1966, la France, où il collabore avec la parolière Vline Buggy. Dans les années 1960, il devient une référence écrivant et/ou collaborant (entre autres), aux titres My Baby et Get It While You Can pour l'album Pearl de Janis Joplin ; Andy Williams et The Small Faces. Il rencontre Jacques Brel et, quelque temps après, adapte en anglais Amsterdam, qu'interprète Scott Walker en 1967 (David Bowie la reprendra en 1973).

Séduit par l'Europe, Mort Shuman s'installe à Paris ; sa comédie musicale Jacques Brel Is Alive and Well and Living in Paris est alors jouée à l'Olympia6Eddy Mitchell, avec qui il se lie très vite d'amitié, est l'un des tout premiers, si ce n'est le premier (dès 1962 avec Les Chaussettes noires), à adapter et chanter Shuman. En 1964 et 1965 notamment, ils écrivent plusieurs chansons ensemble.

En tant qu'interprète, les chansons de Mort Shuman sont souvent des succès. Dans les années 1970, il enchaîne en particulier Papa Tango CharlieSorrowImagine et surtout Brooklyn by the sea et Le Lac Majeur, dont les textes sont écrits par Étienne Roda-Gil, jusque-là parolier attitré de Julien Clerc!  (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                            lac_majeur

mort_shuman_mort_shuman