MERCI A : HIDALGALLAR ET SON HOMMAGE A GILBERT BECAUD! -     PAROLIER DE LA CHANSON : MAURICE VIDALIN

Gilbert Bécaud  né le 24 octobre 1927 à Toulon et mort le 18 décembre 2001 à Paris, fut un chanteur, compositeur et pianiste français.

Au cours de sa carrière, il se produit trente-trois fois sur la scène de l'Olympia, où il gagne son surnom de « Monsieur 100 000 volts » en raison de son sens du swing, à cause des passions qu'il soulevait dans son sillage et de ses fans qui, souvent, cassaient par enthousiasme les fauteuils. Il laisse l'image d'un homme électrique, toujours en mouvement. Sa cravate à pois, ses quelque quatre cents chansons et sa main sur l'oreille (pour être sûr de chanter juste) sont d’autres images spécifiques qui ont marqué les esprits.

Lorsque François Silly voit le jour, en 1927, sa mère n'est pas encore divorcée de M. Silly : le petit François ne peut donc pas prendre le nom de famille de son père Louis Bécaud, nouveau compagnon de sa mère. Ce n'est qu'en 1952 que François Silly choisira de prendre définitivement le nom de son père, associé à son second prénom Gilbert, pour devenir Gilbert Bécaud. Il suit une formation classique au conservatoire de Nice!.

Il compose des musiques de films dès la fin des années 1940, puis devient pianiste accompagnateur de la chanteuse Marie Bizet. Il rencontre l'un des auteurs de cette artiste, Pierre Delanoë. Ils écrivent leurs premières chansons, d'abord pour Marie Bizet puis pour Yves Montand et Jean Sablon. Bécaud devient ensuite accompagnateur de Jacques Pills. Ils écrivent ensemble Je t'ai dans la peau que chante Édith Piaf. Celle-ci présente Bécaud à Charles Aznavour puis au préfet et poète Louis Amade. C'est ce dernier qui pousse Gilbert Bécaud sur scène. Le succès est immédiat dès ses premiers enregistrements en 1953 grâce aux chansons Mes mainsQuand tu dansesLes Croix (un titre repris par Edith Piaf, Juliette GrécoDamia…). Ses chansons commencent à voyager, notamment grâce au titre Le jour où la pluie viendra adapté dans différentes langues (Am Tag als der Regen kam par DalidaThe day the rains came down par Jane Morgan, La pioggia cadrà par Nilla Pizzi, et reprise également en français par Claudio Villa) mais aussi avec les chansons Mes mains adaptée en anglais sous le titre With your love (chantée par Petula Clark au Royaume-Uni et par Malcolm Vaughan aux USA) et surtout Mé qué mé qué sur un texte de Charles Aznavour qui l'interprète également en français et en anglais (E.P. Aznavour invades, 1956). La version américaine du groupe The Gaylords de Mecque, mecque atteint la 28ème place des meilleures ventes aux Etats-Unis en 1954!!