IL FUT LE CONTRAIRE DES RAPPEURS QUI DENIGRENT LA FRANCE!!!!

Marcel André Mouloudji, né le 16 septembre 1922 à Paris et mort le 14 juin 1994 (à 71 ans) à Neuilly-sur-Seine, fut un chanteurauteur-compositeur-interprète, peintre et acteur français.

Marcel Mouloudji naît en 1922 à Paris, d'un père maçon et d'une mère aide-ménagère1. Son père, Saïd Mouloudji est né en 1896 en Algérie française dans le village kabyle de Leflaye (tribu d'At Waghlisdaïra de Sidi-Aïch), et sa mère, Eugénie Roux est une Bretonne née à Paris en 1901. La famille connaît de graves problèmes : alors que Marcel n'a que dix ans, sa mère est internée pour désordre mental et son père, analphabète, logé dans une chambre de bonne, a du mal à élever ses deux fils dont l'aîné, André, est gravement malade et le second, un doux rêveur qui trouve à se loger au hasard des rencontres.

Durant son adolescence, Marcel s'inscrit avec son frère dans un mouvement de jeunesse de gauche, les Faucons rouges, proche de la SFIO, animé par des éducateurs issus de différents courants du monde ouvrier

En 1935, il fait la connaissance de Sylvain Itkinemetteur en scène membre du Groupe Octobre, organisation affiliée à la Fédération des théâtres ouvriers de France. Marcel Maillot, directeur d'une colonie de vacances du Syndicat du livre, le pousse à chanter avec son frère. Il est bientôt remarqué par Jean-Louis Barrault, qui cherche un enfant pour un spectacle. Durant cette période, Marcel est ainsi hébergé par Jean-Louis Barrault, qui l'introduit dans le milieu artistique de Paris. Il y participe à la vie artistique associée au Front populaire en 1936.

                                    mouloudji_2

Annabelle Mouloudji, née le 26 juillet 1967, est une actrice et chanteuse française.

Fille de l'acteur et chanteur français Marcel Mouloudji, elle commence une carrière de chanteuse sous le nom d'Annabelle. Elle interprète le titre Fuis Lawrence d'Arabie en 1987 qui se classe en douzième position au Top 50. Suivent deux autres 45 tours : Casanova Solo et Impunément en 1988 qui ne connaîtront pas le même succès malgré une promotion assurée par des vidéoclips, notamment celui de Impunément qui est un véritable mini film d'une dizaine de minutes.

Elle est également actrice dans les films suivants : Un été d'enfer (1984), À nous les garçons (1985) et participe à quelques téléfilms comme Théroigne de Méricourt (1989) Trois nuits (1991) ou encore La Crim' (1999).

Après sa brève carrière de chanteuse pop en 1987-1988, Annabelle reste très discrète et très peu médiatisée, en dépit de concerts de jazz réguliers dans les années 1990. En 1989, elle participe à la chanson collective Liban.

Elle fait une brève réapparition dans le monde musical en 2000 avec l'album de comptines pour enfants La Vie à découvrir de Victor et Amandine, qui n'a donc rien à voir avec ses titres pop des années 1980.

Elle participe en 2001 à l'album de reggae de Bruno BlumNuage d'Éthiopie, où elle chante le duo Si je reste et compose plusieurs chansons avec lui dont La Bombe glacée.

En 2004, elle signe la préface du livre écrit par Christian Pirot sur son père décédé.

En 2011, l'album Human Race présente la version anglaise de Si je reste, qui est, en fait, une reprise reggae d'une composition du groupe The Clash intitulée Should I Stay or Should I Go; cette reprise version reggae est largement diffusé par le réseau des radios indépendantes sur Internet.

La même année, elle publie La P'tite coquelicot aux éditions Calmann-Lévy.

Elle chante plusieurs titres sur l'album En souvenir des souvenirs, Hommage à Mouloudji (Discograph/ Harmonia Mundi) paru en mai 2014 à l'occasion des vingt ans de la disparition de son père : Un jour, tu verras en duo avec Alain Chamfort, Enfin tu me viendras en duo avec Frédéric Lo et L'un à l'autre étrangers.

En 2016, sur l'album À bout de rêves, elle chante la chanson Tu m'aimes bien avec Slimane.

                                                Anabelle_Mouloudji012