Animazione di Gianini e Luzzati. Canzone tratta dall'Album "Cercando l'oro"

IL LIBRO : Chanson contre la guerre de fort impact, s'ouvre avec les violons impressionnants qui nous poussent à ouvrir un livre et tourner les pages pour voir les enfants, les chevaux, les pommes et les jardins, mais aussi de nouveaux noirs et la guerre ... 

Ouvrez le livre, tournez la feuille, 
un enfant qui te regarde ... 
Ouvre la porte, et là 
alors la route va commencer ... 
Ouvrez le livre, tournez la feuille, 
un enfant sur un cheval ... 
Ouvre la porte, et là 
alors l'histoire va commencer ... 

Nous tournons la feuille alors, 
retournons la feuille, 
Tournons le papier et dis-moi ce que tu vois. 

Je vois des arbres et des jardins 
et les navires au-dessus de la mer, 
les plaines et les collines 
et les gens qui vont ... 

Je vois un grand soleil jaune, 
un enfant avec un coq 
les sentiers et les montagnes 
et les gens qui vont ... 

Nous tournons la feuille alors, 
retournons la feuille, 
Tournons le papier et dis-moi ce que tu vois. 

Ouvrez le livre, tournez la feuille, 
une pomme sur une branche, 
terre noire pour le blé 
et les gens qui vont ... 

Je vois des nuages ​​lointains, 
une lourde fumée noire, 
beaucoup de petits soldats 
et la guerre viendra ... 

Nous tournons la feuille alors, 
retournons la feuille, 
Tournons le papier et dis-moi ce que tu vois. 

L'enfant avec le coq 
et les navires au-dessus de la mer ... 
Les chiffres sont partis, 
maintenant rien ne restera. 

L'enfant sur le cheval 
et le grand soleil jaune ... 
Beaucoup de petits soldats 
et l'histoire va se terminer. 

Nous tournons la feuille alors, 
retournons la feuille, 
Tournons le papier et dis-moi ce que tu vois.

Angelo Branduardi est un cantautore (auteur-compositeur-interprèteitalien né le 12 février 1950 à Cuggiono, près de Milan. Il étudie le violon au conservatoire de Gênes. Publiant son premier album en 1974, il connaît un grand succès en France au début des années 1980 avec deux disques d'Or (La Demoiselle et Va où le vent te mène), les paroles françaises de ses chansons étant signées Étienne Roda-Gil. Il se fera beaucoup plus discret dès la fin de la décennie 1980.

Ses musiques sont largement inspirées des musiques du monde ainsi que des œuvres médiévales ou baroques.

Angelo Branduardi privilégie l'émotion à la technique pure d'écriture. Il le précise lui-même dans une interview : « Carl Orff a écrit une méthode pour apprendre la musique qui disait à peu près ceci : à chaque note correspond une image. Si tu joues trois notes (une grave, une aiguë, une grave) et que tu demandes à un enfant de dessiner, il dessinera une montagne. Moi, je procède de la même manière. J’ai un son et je lui associe une idée, que ma femme traduit en paroles. »

Si Branduardi qualifie sa musique de « spirituelle », c'est parce qu'il souhaite qu'elle conduise l'auditeur dans une sorte de « voyage intérieur » ; elle semble pourtant simple et c'est peut-être ce qui la rend accessible! (SUITE WIKIPEDIA)

                                             angelo