AVIGNON JOURNEE des femmes pilotes 8mars2015 -  Salon aéronautique à Avignon en 2015.  -  Musique : It's OK - Tom Rosenthal

Le brevet de pilote a été instauré officiellement par l'Aéro-Club de France en 1910. Plusieurs pilotes d'avion s'étaient néanmoins déjà vus décerner un brevet par anticipation... et par ordre alphabétique. Le premier titulaire est Louis Blériot en 1908, il est accompagné par Glenn CurtissLéon DelagrangeRobert Esnault-Pelterie, etc.

La première femme brevetée en France (Aéro-Club de France) fut Élise Deroche, dite "Baronne Raymonde de Laroche", en 1910 avec le numéro 36 ; vinrent ensuite, Marthe Niel (no 226), Marie Marvingt (no 281) et Jane Herveu (no 318).

La première aviatrice belge fut Hélène Dutrieu avec le no 27 (Aéro-Club de Belgique) en 1910. La première femme pilote militaire (et qui a piloté des avions de combat) fut la française Marie Marvingt qui reçut la Croix de Guerre à cette occasion.

Parmi les grands noms féminins de l'aviation française, on trouve Adrienne BollandHélène BoucherJacqueline AuriolMaryse HilszMaryse Bastié et, plus récemment, Valérie AndréCatherine Maunoury (double championne du monde de voltige) ou Caroline Aigle (première femme pilote de chasse).

Une licence est délivrée pour une période maximale de cinq ans puis elle doit être réémise. La validité d’une licence est déterminée par la validité des qualifications qu’elle contient et par celle du certificat médical. Pour les pilotes professionnels, elle demande aussi la mention de la compétence linguistique en état de validité. Les examens médicaux périodiques suivent un cycle de ans pour les pilotes privés (ans pour les pilotes âgés de plus de 40 ans) et 12 mois pour les autres (6 mois pour les pilotes âgés de plus de 40 ans).

Une qualification doit être régulièrement prorogée ou renouvelée. Par exemple, la durée de validité d'une qualification de classe monopilote monomoteur avion est de 24 mois. Le contrôle de compétence en vue de sa prorogation doit être effectué dans les 3 mois qui précèdent sa date d’expiration. Le pilote doit avoir effectué 12 heures de vol dans les 12 mois précédant l’expiration de sa qualification incluant 6 heures en qualité de commandant de bord, 12 décollages et 12 atterrissages et un vol d’entraînement d’une durée minimale d’une heure avec un instructeur.

Un pilote aux commandes de son avion en est le commandant de bord. Le pilote n’étant pas le commandant de bord et opérant sur un aéronef pour lequel plus d’un pilote est requis (avion multipilote) en est le copilote. (suite wikipedia)

Études / Formation pour devenir Pilote d'avion

Il existe deux filières pour devenir pilote d’avion dans le civil.

- La filière civile d'Etat dépend de l'Ecole nationale de l'aviation civile (ENAC www.enac.fr). Elle est accessible après un concours très sélectif . Il existe 3 concours. 
Le concours EPS/S (voie la plus connue) s'adresse à des candidats n'ayant aucune connaissance ou compétence aéronautique. Il est ouvert aux titulaires de classes prépa, licences, BTS, DUT ou diplômes équivalents ayant entre 16 et 23 ans. La formation gratuite  théorique et pratique dure 24 mois. Quelques dizaines de places chaque année.
Les 2 autres voies de concours s'adressent à des candidats disposant de connaissances théroiques (concours EPL/U) ou de connaissances théoriques et pratiques (concours EPL/P). Pour le concours EPL/U il faut avoir entre 17 et 28 ans et posséder les certificats du brevet théorique  de pilote ligne ATPL/A. Pour le concours EPL/P il faut avoir entre 18 et 30 ans et posséder les certificats du brevets théorique de pilote de ligne ATPL(A) et la licence CPL(A). 

- La filière privée (une cinquantaine d'écoles) forme des pilotes professionnels, qui peuvent devenir ensuite pilote de ligne. Pour devenir pilote professionnel différentes licences et qualifications sont nécessaires à certains types de vols.

A chaque étape de formation correspond un type d'exercice du métier : licence de pilote professionnel, qualification IFR, MCC, qualification QT multipilote….

Toutes les formations, qui comprennent des épreuves théoriques et pratiques sont très coûteuses en raison du nombre important d'heures de vol qu'elles impliquent.

A savoir : l’armée de l’air assure la formation de pilotes avec des statuts différents : officiers de carrière, officiers sous contrat et volontaires. Après un engagement de 10 ans, possibilité pour certains de ces pilotes de se reconvertir dans le privé. http://air-touteunearmee.fr 

                                                 _elisa_deroche_la_premiere_femme_pilote

                       vera    femmes_pilotes