Ginette Reno, de son vrai nom Ginette Raynault , est née à Montréal le 28 avril 1946. Elle est une chanteuse et actrice canadienne (québécoise).

Elle débute très tôt sa carrière dans les cabarets montréalais du début des années 1960 (entre autres au Café de l'Est, au Casa Loma et au Café Provincial). C'est d'ailleurs au Café de l'Est où se déroule le concours Les Découvertes de Jean Simon que ce dernier s'offre à la guider dans le monde du cabaret et du music-hall. Après quelques mois de rodage et de formation musicale, la voici qui enregistre ses premières chansons.

À 18 ans, elle reçoit le titre de découverte féminine de l'année au Gala des artistes du Québec. Par la suite, elle se produit en Angleterre, aux États-Unis et en France. Elle se produit sur les plus grandes scènes du Québec, dont la Place des Arts. Elle enregistre rapidement plusieurs disques dans les années 1960 dont un au cabaret Casa Loma en 1966.

Le début des années 1990 marque son entrée dans le monde du cinéma avec le film Léolo de Jean-Claude Lauzon. Elle a aussi tenu le rôle de Laura Cadieux dans le film C't'à ton tour Laura Cadieux et aussi dans Laura Cadieux... la suite ces deux films ont été réalisés par Denise Filiatrault, ces 2 films sont adapté d'une pièce écrite par Michel Tremblay.

Cette chanteuse de renom a marqué le Québec en interprétant la chanson de Jean-Pierre Ferland Un peu plus haut un peu plus loin devant 250 000 personnes réunies sur le Mont Royal pour célébrer la Fête nationale du Québec en 1975. Près de 33 ans plus tard, elle interprète cette même chanson en duo avec Céline Dion sur les Plaines d'Abraham devant une foule tout aussi nombreuse, le vendredi soir 22 août 2008.

Sa production de disques est phénoménale, plus d'un album par année depuis 1962. Chacun de ceux-ci est bien accueilli, certains obtenant un grand succès populaire. On retient parmi les plus grandes chansons de Ginette Reno les titres suivants : "Roger" et "J'aime Guy" en 1963, "La dernière valse" en 1969, "Aimez-le si fort" en 1971, "Dans la vie" en 1973, "Je t'offrirai" ("Les croissants de soleil") en 1974, "La vie" et "À ma manière" en 1977, "Toi le poète", "J'ai besoin d'un ami", "Ça va mieux", "Tu es là" et "Je ne suis qu'une chanson" en 1979, "Quand on se donne" et "Rouge" en 1981, "Un homme ça tient chaud" et "J'ai besoin de parler" en 1983, "Paris Québec" et "De plus en plus fragile" en 1985, "Ma fille" en 1986, "Ceux qui s'en vont" et "La deuxième voix" en 1988, "L'essentiel", "Remixer ma vie" et "Y'a des enfants" en 1991, et "Galaxies", "L'hymne à l'amour de l'an deux mille" et "Laissez-moi rev'nir sur terre" en 1996. De plus, en duo avec Jean-Pierre Ferland, elle obtient un très gros succès avec la chanson "T'es mon amour, t'es ma maîtresse" en 1975, deux ans après avoir connu un autre succès en duo cette fois-ci avec l'animateur Jacques Boulanger, "Le sable et la mer". Au fil des ans, Ginette Reno va travailler avec plusieurs auteurs et compositeurs, dont Jean RobitailleLee GagnonDiane JusterLuc PlamondonMichel JourdanFrancis Lai et Jean-Jacques Lafon.

En 1985, elle participe à une association Care France en compagnie de nombreuses chanteuses françaises. Elles chanteront "La chanson de la vie".

                                           
La statue de Ginette Reno au Musée Grévin Montréal

Elle est Officier de l'Ordre du Canada depuis 1981. Elle a reçu trois fois le prix de la meilleure chanteuse canadienne de l'année au Junos (19691971 et 1972). En 1980, elle reçoit trois prix Félix dans les catégories interprète de l'année, album populaire de l'année et album le plus vendu de l'année (soulignant la vente de 350 000 copies de Je ne suis qu'une chanson). Elle est Chevalier de l'Ordre national du Québec depuis 2004.  (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                  ginette_reno_2