BANDE ANNONCE DU SPECTACLE -  FELLAG À Nimes (30 ... Théâtre Bernadette Lafont ..25/26/27 AVRIL 

France-Algérie ! retrouvailles heureuses avec Fellag, qui campe affectueusement les travers de ses concitoyens.

Bled Runner consacre les vingt ans de carrière de Fellag.
L’humoriste sans frontières pourfend les malentendus qui nourrissent et pourrissent les relations entre la société française et algérienne.
Prix de la Révélation théâtrale en 1998, il a construit, en complicité avec Marianne Epin, un spectacle « best of », puisant dans ses anciens succès, comme Tous les Algériens sont des mécaniciens ou Petits chocs des civilisations qu’il agrémente de nouveautés. Les situations grotesques et les personnages extravagants poussent encore et toujours les histoires jusqu’à l’absurdité.
Au-delà des rafales de rires, l’enjeu est de faire réentendre aujourd’hui, autrement, ses meilleures pépites, avec le désir farouche d’exorciser les tensions.!!

Mohamed Saïd Fellag, de son vrai nom Mohand Fellag, né le 31 mars 1950 à Azeffoun (Port-Gueydon à l'époque), en Algérie est un acteurhumoriste et écrivain algérien.

Mohamed Saïd Fellag est natif de la commune d'Azeffoun (Port-Gueydon à l'époque), en Algérie. Il fait des études de théâtre à l'Institut national d'art dramatique et chorégraphique d'Alger, situé à Bordj el Kiffan, de 1968 à 1972. Il se produit dans de nombreux théâtres d'Algérie au cours des années 1970.

De 1978 à 1981, il voyage en France et au Canada, vivant de petits emplois et repoussant sans cesse la réalisation de ses projets artistiques.

En septembre 1985, il retourne en Algérie, est engagé par le Théâtre national algérien, où il travaille en tant que comédien et metteur en scène.

En 1987 il crée son premier spectacle, Les Aventures de Tchop.

En septembre 1993, il est nommé directeur du théâtre de Béjaïa.

Après la révolte d'octobre 1988 puis, au début des années 1990, avec la montée des tensions entre les islamistes et le pouvoir, violences et assassinats se multiplient. En 1994, Fellag part en tournée avec Un bateau pour l'Australie, en Algérie et en Tunisie. À la fin de l'année il s'établit à Tunis où il crée Delirium. Il reçoit un accueil chaleureux du public tunisien. En 1995, menacé de mort, Fellag s'installe à Paris.

On associe souvent Mohamed Fellag avec son spectacle Djurdjurassique Bled, son premier spectacle en français, créé en décembre 1997, qui lui vaut le prix du Syndicat de la critique 1997-1998, révélation théâtrale de l'année. Dans ce spectacle, il raconte en différentes étapes l'histoire de son pays natal, ses angoisses, ses folies et l'humanité de son peuple.

Mohamed Fellag s'est marié à 40 ans. Il vit aujourd'hui avec la comédienne Marianne Épin, qui a mis en scène plusieurs de ces derniers spectacles.

Fellag connaît une très grande notoriété en Algérie.

Fellag traite sans complexe et avec finesse les thèmes qui agitent l'Algérie et les Algériens, tels que les abus de pouvoir, les rapports entre hommes et femmes, les frustrations des jeunes, etc., tout cela en employant parfois un vocabulaire très cru.

Après les émeutes d'octobre 1988, alors que des militaires et le président algérien sont présents dans la salle, il supplie les femmes de pardonner aux hommes : « Excusez-nous. Maintenant vous pouvez vous habiller comme vous voulez. Vous pouvez même ne pas vous habiller du tout. » Les hommes restent muets et sans réaction. À partir de là, les dénonciations de Fellag se multiplient. Il n'épargne ni la politique ni les islamistes.!!

(SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                                                 fellag_et_marianne_epin_rdm FELLAG ET MARIANNE EPIN