POUR TOUS CEUX ET CELLES QUI SE PLAIGNENT TOUJOURS DU MAUVAIS TEMPS!!!

Le temps des glaciers : Durant l'ère quaternaire (-1,8 Ma à aujourd'hui), le Jura fut recouvert de glaciers pendant les glaciations qui ont marqué cette époque. On estime qu'une dizaine de glaciations se sont produites dans le dernier million d'années, mais on ignore si le Jura fut englacé à chaque glaciation, car le nouveau glacier efface les traces du précédent. Bien que la probabilité soit élevée, la géologie ne permet pas de le prouver. On est cependant sûr que le Jura fut englacé durant les deux dernières glaciations du quaternaire : la glaciation de Riss (-120 000 ans) et la glaciation de Würm (-20 000 ans).

La dernière glaciation fut plus réduite dans le massif que l'avant-dernière, expliquant la présence de dépôts de ces deux dernières. Lors de ces évènements glaciaires, le Jura a porté une couverture glaciaire indépendante de celle des Alpes!.

Les paysages jurassiens furent modelés en grande partie grâce aux glaciers quaternaires, particulièrement dans la Haute-Chaîne. On estime que l'érosion causée par le glacier würmien a été de près de 4 500 t/km²/an, soit une amplitude moyenne d'érosion de l'ordre de 6 mètres. En considérant que le Jura a été englacé dix fois pendant le dernier million d'années, on peut estimer qu'une soixantaine de mètres de dépôts sédimentaires furent érodés durant cette période. Cependant, l'érosion a été hétérogène, car elle prend en compte le relief et la nature des roches qui rendent l'érosion différentielle selon les endroits. Il est fortement probable que la vidange des combes marneuses des anticlinaux de la Haute-Chaîne a été fortement favorisée par l'érosion glaciaire!