le Blog d'ISIS

27 avril 2017

SOPRANO - "CLOWN"

OUI, LES CLOWNS SONT TRISTES!!

Soprano, de son vrai nom Saïd M'Roumbaba, né le 14 janvier 1979, à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, est un rappeurchanteur et compositeurfrançais d'origine comorienne. Soprano débute dans le rap avec le groupe Psy 4 de la rime dans les années 1990. Il se lance dans des projets solo et sort un premier album en 2007 Puisqu'il faut vivre.

Parmi ses influences, Soprano cite notamment Michael JacksonDaniel BalavoineKanye WestJay-ZLil WayneEminem ainsi que les new-yorkais Mobb Deep. Dans une chanson, il cite le MC blanc de Détroit, Eminem, le MC de New York, Nas et celui de LA, Dr.Dre comme des influences. Il apprécie également la world music11, entre autres le couple de musiciens maliens Amadou et Mariam et l'ivoirien Tiken Jah Fakoly. De ce fait il est également inspiré par Le Rat Luciano ou plus généralement la Fonky Family ainsi que par Keny Arkana.

Le rappeur dit appartenir à « l'école de IAM », et vouloir « casser les clichés que les gens ont du rap en général : vulgarité, négativité, violence, ghettoïsation

 

                                      soprano_2

 

 

Posté par FANFG à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2017

MICHEL ONFRAY EXPLIQUE LES PRESIDENTIELLES!!

INVITE A "PUBLIC SENAT" par SONIA MABROUK

Michel Onfray, né le 1er janvier 1959 à Argentan (Orne), est un philosophe et essayiste français qui défend une vision du monde hédonisteépicurienne et athée.

Né d'un père ouvrier agricole et d’une mère femme de ménage abandonnée bébé puis placée à l'Assistance publique, Michel Onfray est « pris en charge » de 10 à 14 ans dans un pensionnat catholique tenu par des prêtres salésiens à Giel dans l'Orne !

Sa pensée est principalement influencée par des philosophes tels que NietzscheÉpicure, Montaigne; Spinoza, Albert Camus, La MettrieAristippe de Cyrène. pour ne citer que ceux là, par l'école cynique, par le matérialisme français et par l'anarchisme proudhonien

Michel Onfray enseigne la philosophie au lycée technique privé catholique Sainte-Ursule de Caen de 1983 à 2002. Il critique l’enseignement de la philosophie tel qu’il est dispensé par l'Éducation nationale, qu’il juge limité à la transmission d'une histoire de la philosophie officielle et conforme à l'ordre social, plutôt que de se donner pour but d’apprendre à philosopher, vision contestée par de nombreux enseignants en exercice dans le secondaire. Il est aussi excédé par la dimension administrative et « policière » de sa profession (faire l'appel, noter les élèves). Il démissionne en 2002 de Sainte-Ursule pour créer l’université populaire de Caen. Il en écrit le manifeste en 2004 : La Communauté philosophique.

Michel Onfray est de ceux qui estiment qu'il n’est de philosophie sans le bénéfice de la sociologie, des sciences et sciences humaines : « Un philosophe pense en fonction des outils de savoir dont il dispose, sinon il pense en dehors de la réalité. »

Michel Onfray se revendique d'une lignée d'intellectuels proches du courant libertaire parmi lesquels les philosophes cyniques (Diogène de Sinope), cyrénaïques (Aristippe de Cyrène) mais aussi d'une sensibilité transversale de toute l'histoire de la philosophie (les Frères du Libre-Esprit, les penseurs libertins, l’École de Francfort, etc.).

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD! (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                       michel_onfray2  

Sonia Mabrouk (en arabe : سنية مبروك), née le 17 décembre 1977 à Tunis, est une journaliste franco-tunisienne. Ancienne journaliste à Jeune Afrique, elle présente actuellement On va plus loin du lundi au jeudi à 22 h sur Public Sénat et Les Grandes Voix sur Europe 1 tous les jours de la semaine de 17 h à 18 h et le samedi à 12 h 45.!

Sonia Mabrouk est diplômée de l'école de commerce IHEC de Carthage, où elle enseigne quelques années après3. Elle a également suivi des études à l'université de la Sorbonne à Paris, obtenant notamment un DEA en 2000 !

sonia_mabrouk

 

 

 

 

Posté par FANFG à 17:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 avril 2017

PAUL GESKY - " C'EST SI BON D'ALLER DOUCEMENT" 1929

POUR SE REMETTRE DU 1ER TOUR PRESIDENTIEL !!!

Paul GESKY
(1885-1974)
 

Demi-vedette de l'entre-deux-guerres, Gesky de la fin de la Grande Guerre au début des années 1930. Son répertoire est varié: chant patriotique, fox-trot, succès du jour... Sur certaines partitions, il est défini comme "Artiste lyrique". Il ne connait pas vraiment la gloire, puisqu'il enregistre principalement les chansons des autres. On n'entend plus parler de lui quand la Seconde Guerre Mondiale éclate!

                                       paul_gesky

Posté par FANFG à 09:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 avril 2017

CARMINA BURANA - "O FORTUNA" ( CHANCE)

NE REVENONS PAS SURTOUT AU MOYEN ÂGE!!!!!!!!

  • En 1935-1936, O Fortuna a été mis en musique par le compositeur allemand Carl Orff dans la cantate Carmina Burana !!
  • Issu de la haute bourgeoisie bavaroise et d’une famille traditionnellement militaire, Carl Orff fut éveillé à la sensibilité musicale par une mère pianiste et un père mélomane. A peine âgé de 10 ans, il composait déjà des opéras pour ses marionnettes. Professeur de musique et de composition, il fut un des rares auteurs continuant sa carrière pendant le IIIème Reich. Il trouva sa voie en utilisant des sonorités instrumentales élémentaires pour exalter une volonté d’envoûtement dramatique tout germanique. Carl Orff est l’inventeur de la célèbre méthode d’initiation à la musique proposant, en alternative au solfège traditionnel, une méthode active utilisant des percussions. Après la guerre, il s’occupa d’une école musicale. Il composa six opéras et quelques cantates mais c’est Carmina Burana qui lui apporta son vrai grand succès en 1937.
  • A sa mort, Carl Orff fut considéré comme l’un des plus grands dramaturges sur un plan théâtral et musical (suite WIKIPEDIA)

O Fortuna est le nom incipit donné à la première section, la plus connue, de la série de poèmes médiévaux du XIIIe siècle Carmina Burana ou Chants de Beuern – du nom de l'abbaye de Benediktbeuern où ils ont été découverts en 1803.

O Fortuna est la première de deux stances d'une première partie des Chants intitulée Fortuna Imperatrix Mundi (Fortune Impératrice du Monde). C'est une complainte en latin du XIIIe siècle sur le sort, et sur Fortuna, déesse romaine personnifiant la chance.

         Ô Fortune,
         comme la Lune
         de nature changeante,
         toujours croissant
         ou décroissant ;
         Vie détestable
         oppressante
         puis aimable
         par fantaisie ;
         Misère
         et puissance
se mêlent comme la glace fondant.

         Sort monstrueux
         et insensé,
     Roue qui tourne sans but,
     distribuant le malheur,
     et le bonheur en vain
     insaisissable toujours ;
         Ombrée
         et voilée
    pour moi sans but ;
    Maintenant par jeu,
    j'offre mon dos nu
    à ta méchanceté.

    Le cours de la santé
    et du courage
    me sont contraires,
       affligé
       et défait
     toujours asservi.
     À cette heure
     sans plus tarder
ses cordes vibrantes m'affectent ;
     Alors le destin
   comme moi frappe le fort
   et chacun se lamente !

 

                                         o_fortuna

 

  

 

Posté par FANFG à 10:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 avril 2017

GINETTE RENO - " L'HYMNE A LA VIE"

Ginette Reno, de son vrai nom Ginette Raynault , est née à Montréal le 28 avril 1946. Elle est une chanteuse et actrice canadienne (québécoise).

Elle débute très tôt sa carrière dans les cabarets montréalais du début des années 1960 (entre autres au Café de l'Est, au Casa Loma et au Café Provincial). C'est d'ailleurs au Café de l'Est où se déroule le concours Les Découvertes de Jean Simon que ce dernier s'offre à la guider dans le monde du cabaret et du music-hall. Après quelques mois de rodage et de formation musicale, la voici qui enregistre ses premières chansons.

À 18 ans, elle reçoit le titre de découverte féminine de l'année au Gala des artistes du Québec. Par la suite, elle se produit en Angleterre, aux États-Unis et en France. Elle se produit sur les plus grandes scènes du Québec, dont la Place des Arts. Elle enregistre rapidement plusieurs disques dans les années 1960 dont un au cabaret Casa Loma en 1966.

Le début des années 1990 marque son entrée dans le monde du cinéma avec le film Léolo de Jean-Claude Lauzon. Elle a aussi tenu le rôle de Laura Cadieux dans le film C't'à ton tour Laura Cadieux et aussi dans Laura Cadieux... la suite ces deux films ont été réalisés par Denise Filiatrault, ces 2 films sont adapté d'une pièce écrite par Michel Tremblay.

Cette chanteuse de renom a marqué le Québec en interprétant la chanson de Jean-Pierre Ferland Un peu plus haut un peu plus loin devant 250 000 personnes réunies sur le Mont Royal pour célébrer la Fête nationale du Québec en 1975. Près de 33 ans plus tard, elle interprète cette même chanson en duo avec Céline Dion sur les Plaines d'Abraham devant une foule tout aussi nombreuse, le vendredi soir 22 août 2008.

Sa production de disques est phénoménale, plus d'un album par année depuis 1962. Chacun de ceux-ci est bien accueilli, certains obtenant un grand succès populaire. On retient parmi les plus grandes chansons de Ginette Reno les titres suivants : "Roger" et "J'aime Guy" en 1963, "La dernière valse" en 1969, "Aimez-le si fort" en 1971, "Dans la vie" en 1973, "Je t'offrirai" ("Les croissants de soleil") en 1974, "La vie" et "À ma manière" en 1977, "Toi le poète", "J'ai besoin d'un ami", "Ça va mieux", "Tu es là" et "Je ne suis qu'une chanson" en 1979, "Quand on se donne" et "Rouge" en 1981, "Un homme ça tient chaud" et "J'ai besoin de parler" en 1983, "Paris Québec" et "De plus en plus fragile" en 1985, "Ma fille" en 1986, "Ceux qui s'en vont" et "La deuxième voix" en 1988, "L'essentiel", "Remixer ma vie" et "Y'a des enfants" en 1991, et "Galaxies", "L'hymne à l'amour de l'an deux mille" et "Laissez-moi rev'nir sur terre" en 1996. De plus, en duo avec Jean-Pierre Ferland, elle obtient un très gros succès avec la chanson "T'es mon amour, t'es ma maîtresse" en 1975, deux ans après avoir connu un autre succès en duo cette fois-ci avec l'animateur Jacques Boulanger, "Le sable et la mer". Au fil des ans, Ginette Reno va travailler avec plusieurs auteurs et compositeurs, dont Jean RobitailleLee GagnonDiane JusterLuc PlamondonMichel JourdanFrancis Lai et Jean-Jacques Lafon.

En 1985, elle participe à une association Care France en compagnie de nombreuses chanteuses françaises. Elles chanteront "La chanson de la vie".

                                           
La statue de Ginette Reno au Musée Grévin Montréal

Elle est Officier de l'Ordre du Canada depuis 1981. Elle a reçu trois fois le prix de la meilleure chanteuse canadienne de l'année au Junos (19691971 et 1972). En 1980, elle reçoit trois prix Félix dans les catégories interprète de l'année, album populaire de l'année et album le plus vendu de l'année (soulignant la vente de 350 000 copies de Je ne suis qu'une chanson). Elle est Chevalier de l'Ordre national du Québec depuis 2004.  (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                  ginette_reno_2

Posté par FANFG à 09:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 avril 2017

MICHEL LEEB - 40 ANS DE CARRIERE

Michel Leeb, né le 23 avril 1947 à Cologne (Allemagne), est un humoristeacteur et chanteur français.

 Cet anniversaire, Michel Leeb tenait à le fêter sur scène : pour lui, 40 ans de carrière, c’est avant tout 40 ans de partage avec un public fidèle, qui l’a suivi dans le rire, la comédie et la musique. « J’ai reçu des milliers et des milliers de cadeaux depuis toutes ces années. Les gens ne s’imaginent pas à quel point ils ont nourri ma créativité. A mon tour de leur faire un cadeau… » Ce cadeau, ce sera un one man show à son image, rempli de souvenirs, avec des parodies, des imitations et des sketches désormais cultes. Et comme l’artiste aime le mélange des genres et des talents, il sera accompagné par cinq musiciens, pour une ambiance live, chic et joyeuse à la fois… « Ce sera un véritable spectacle de Music-hall comme je les aime. Car seul le Music-hall peut offrir autant de plages d’émotions. Un cadeau comme un livre que l’on va feuilleter ensemble…» De l’humour, du swing et de la complicité : un événement tout en élégance à ne pas manquer !

Né en Allemagne de Claude Leeb, d'origine allemande, ingénieur en métallurgie et d'une mère d'origine italienne, Mafalda, mannequin, hôtesse et interprète, il a une sœur cadette de deux ans, Réjane (Réjane Lafont). Au divorce de ses parents, habitant en région rouennaise, il est placé en pension chez les Jésuites au Collège Saint-François-de-Sales à Évreux, puis il rejoint le collège-lycée Saint-Gabriel à Bagneux (92). C'est là que son répertoire de gags, imitations, grimaces, etc. s'est constitué pour le plus grand bonheur de ses camarades. Il fit là, sous la conduite de son professeur de français Pierre Gillet qui avait su déceler ses talents, ses premiers pas dans la scénographie. En effet, il joua à l'église Sainte-Monique de Bagneux et à l'église de Sceaux (92) la première d'une Passion du Christ écrite par celui-ci dans le sillage de Paul Claudel. À cette époque, il jouait quotidiennement au basket-ball toujours sous la direction de Pierre Gillet. Amoureux des Harlem globes Trotters il a su enrichir le jeu de l'équipe cadet de St Gabriel la dream team composée de Desprez, Thoz, Fleitour, Solignac et Michel Leeb qui devint cette année là championne d'île de France UGSEL Il fit également un camp de montagne à Tré-le-Champ, petit hameau touristique à quelques kilomètres au nord d'Argentière (route des Montets vers Vallorcine) dans la haute vallée de Chamonix, ainsi qu'un camp liturgique à Saligney dans le Jura encore une fois sous la direction de Pierre Gillet qui en était originaire. Des anecdotes concernant cette période de sa vie sont rapportées dans son ouvrage La Valise en croco. Puis il entame à la Sorbonne une maîtrise de philosophie, matière qu'il enseigne en 1970 pendant un an et demi à Bourg-la-Reine avant de se lancer définitivement dans une carrière d'humoriste. Cette expérience de professeur lui a permis de pratiquer davantage ses talents d'imitateur, en prenant divers accents étrangers pendant les cours, selon la provenance du philosophe étudié. (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                 michel_leeb

 

Posté par FANFG à 10:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 avril 2017

LA MARSEILLAISE

RESTONS PATRIOTES ET UNIS!!  HYMNE CHANTE PAR LE COEUR DE L'ARMEE FRANCAISE!

La Marseillaise est un chant patriotique de la Révolution française adopté par la France comme hymne national : une première fois par la Convention pendant neuf ans du 14 juillet 1795 jusqu'à l'Empire en 1804, puis définitivement en 1879 sous la Troisième République.

Les six premiers couplets sont écrits par Rouget de Lisle en 1792 pour l'armée du Rhin à Strasbourg, à la suite de la déclaration de guerre de la France à l'Autriche. Dans ce contexte originel, la Marseillaise est un chant de guerre révolutionnaire, un hymne à la liberté, un appel patriotique à la mobilisation générale et une exhortation au combat contre la tyrannie et l'invasion étrangère.

La Marseillaise est décrétée chant national le 14 juillet 1795 (26 messidor an III) par la Convention, à l'initiative du Comité de salut public. Abandonnée en 1804 sous l’Empire et remplacée par le Chant du départ, elle est reprise en 1830 pendant la révolution des Trois Glorieuses qui porte Louis-Philippe Ier au pouvoir. Berlioz en élabore une orchestration qu’il dédie à Rouget de Lisle.

La IIIe République en fait l'hymne national le 14 février 1879 et, en 1887, une « version officielle » est adoptée en prévision de la célébration du Centenaire de la Révolution. Le 14 juillet 1915, les cendres de Rouget de Lisle sont transférées aux Invalides.

Pendant la période du régime de Vichy, bien qu'elle soit toujours l'hymne national, elle est souvent accompagnée par le chant Maréchal, nous voilà !. En zone occupée, le commandement militaire allemand interdit de la jouer et de la chanter à partir du 17 juillet 1941.

Son caractère d’hymne national est à nouveau affirmé dans l’article 2 de la Constitution du 27 octobre 1946 par la IVe République, et en 1958 — par l’article 2 de la Constitution de la Cinquième République française.

Valéry Giscard d'Estaing, sous son mandat de président de la République française, fait ralentir le tempo de La Marseillaise afin de retrouver le rythme originel.

La Marseillaise n'est pas seulement l’hymne français. Comme chant révolutionnaire de la première heure, elle est reprise et adoptée par nombre de révolutionnaires sur tous les continents.

        Pils___Rouget_de_Lisle_chantant_la_Marseillaise   Rouget de l'Isle chantant la Marseillaise, 1849, Isidore Pils, Musée des Beaux-Arts de Strasbourg.

 

Posté par FANFG à 10:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 avril 2017

LENY ESCUDERO - " VIVRE POUR DES IDEES"

HOMMAGE A SUPERBE LENY !!!!

Leny Escudero, né le 5 novembre 1932 à Espinal (Espagne) et mort le 9 octobre 2015 à Giverny (Eure), fut un chanteurauteur-compositeur-interprète et acteur français.

Son père (d'origine gitane) et sa mère (d'origine marrane), sont des républicains espagnols1 qui, en 1939, quittent leur pays ravagé par la guerre d'Espagne et se réfugient à Mayenne, en France, sans en rechercher la nationalité, car ils pensent que leur exil est temporaire. Pendant ce passage de la frontière, Lény quitte malencontreusement ses parents et se retrouve en France dans un des camions de la Croix-Rouge, qui emmenaient dans des camps de regroupement les enfants perdus, afin de reconstituer les familles et d'octroyer à chacun un certificat de nationalité, mais Lény saute du camion en marche et reste caché dans la nature pendant plusieurs jours, ne sachant pas qu'il était déjà en France.

Retrouvant sa famille, il fréquente l'école communale de garçons de Mayenne-Ouest. Il passe sa jeunesse à Mayenne, où il se marie, puis part pour Paris, où il s'installe dans le quartier de Belleville. Il gagne modestement sa vie grâce à des petits métiers : il commence par être terrassier et installe des canalisations, la pioche à la main. Il devient ensuite plâtrier. À cette époque, il est encore espagnol, sans papiers officiels ni carte de travail. Il obtient la nationalité française grâce au conseil d'un député chez lequel il fait un chantier à Hussigny-Godbrange et s'établit à son compte.

Sa carrière de chanteur commence en 1957. Habitant de Perpignan dans les années 1960, il avait élu domicile à deux pas de l'avenue de la Côte Vermeille, près du quartier Saint-Gaudérique où ses enfants étaient scolarisés. En 1962, il sort chez Bel-Air son premier disque (Ballade à SylviePour une amourette…), qui connait un succès fulgurant (plus de deux millions d'albums vendus). Pour Leny, c'est la célébrité, mais celle-ci ne l'intéresse pas et, en 1965, il préfère mettre de côté sa carrière de « vedette », pour parcourir le monde : Amérique du SudMoyen-OrientÉtats-UnisURSSAfrique, il voyage partout. Au Dahomey (nommé Bénin depuis 1975), il construit une école « en dur » en pleine brousse.

Il revient en France en 1970 et compose à nouveau. L'Académie Charles-Cros récompense son album Escudero 71 par le grand prix du disque de la chanson française.

À partir des années 1970, il retourne sur scène et conquiert petit à petit un nouveau public, en faisant-fi des lois du show-biz. Poète-troubadour, son répertoire engagé, teinté de nostalgie et de tendresse, représente une certaine chanson française à thèmesAuteur-compositeur-interprète, ses textes traitent de sujets souvent graves, tels que la guerre civile (album Vivre pour des idées, 1973), les dictatures, et la maltraitance des habitants de notre planète (album La Planète des fous, 1977), ou encore la fuite du temps. Communiste dans l’âme, il compose tout au long de sa carrière plusieurs chansons engagées comme Vivre pour des idées ou Je t’attends à Charonne.

Il s'installe à Giverny , près de Vernon (Eure). Il est le père de trois enfants, Christine, Julian et Stefany. Deux de ses petits-enfants (sur huit), Kévin et Marvin (à la guitare basse et à la guitare) l’accompagnent sur scène en remplacement de Julian, son fils, qui participait à tous les concerts de Leny et qui a composé la musique d'une partie de ses chansons.

Il fait quelques apparitions dans des films et des séries télévisées, et participe à quelques bandes originales de films.

En 2006, Il participe à la première saison de la tournée Âge tendre… et donne un récital au nouvel Olympia. L'année suivante, il repart sur les routes pour la seconde saison de la tournée.

En mars 2013, il publie le premier tome de son autobiographie, Ma vie n'a pas commencé, aux éditions Le Cherche midi, suivi en 2015 par Le début... La suite... La fin, ouvrage édité à compte d’auteur. En juillet 2013, il se marie avec Céleste Bettencourt, dont il partage la vie depuis 25 ans.

Il meurt le 9 octobre 2015 à son domicile à Giverny des suites d'une insuffisance pulmonaire aiguë. Ses obsèques et son incinération ont lieu le 15 octobre 2015 au crématorium d'Évreux.

                                                    leny_escudero

 

Posté par FANFG à 10:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 avril 2017

LES SECRETS DU LAPIN DE PÂQUES

DIMANCHE, LES LAPINS SERONT CACHES DANS LE JARDIN!!!  Petit dessin animé de Walt Disney. Montage personnalisé.

Le lapin de Pâques est une créature imaginaire qui, selon la tradition, distribue, la veille du matin de Pâques, une importante fête de la chrétienté, des « œufs de Pâques » colorés ou en chocolat. Ce messager est représenté par un lapin dans les régions anglophones (Easter Bunny en anglais), mais c'est généralement un lièvre qui assume cette mission dans les régions germanophones (Osterhase en allemand). Dans le Grand Est français un lapin ou un lièvre peut assurer ce rôle.

Le lapin symbolisant autrefois la fertilité et le renouveau (comme le printemps), c'est en Haute-Allemagne (Allemagne du sud) que naquit la tradition (Osterhase) avant qu'elle ne se répande dans le reste des pays germaniques. Par la suite, cette tradition est exportée aux États-Unis par des immigrants allemands au XVIII siècle !

L'origine du lapin viendrait d'une légende allemande dans laquelle une femme pauvre, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs qu'elle cacha dans le jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs.

Selon The Catholic Encyclopedia (1913, tome V, page 227), de nombreuses coutumes païennes se rattachèrent à la fête de Pâques. L'œuf est le symbole de la germination qui se produit au printemps, et le lapin est un symbole païen qui a toujours représenté la fécondité.

Une autre origine du lapin de Pâques vient de Saxe où l'on honorait au printemps la déesse Éostre (Eastre), qui a d’ailleurs donné son nom à Easter (Pâques en anglais). Le lièvre étant l’animal emblématique de la déesse, il est resté associé aux fêtes de Pâques. De manière similaire, dans les traditions celtiques et scandinaves, le lièvre était le symbole de la déesse mère!.

Le lapin de Pâques n'est pas uniquement une référence chrétienne :

La tradition chrétienne dit que les œufs de Pâques sont apportés par les cloches de Pâques, de retour de Rome après la Semaine sainte. Les œufs n'étant pas consommés pendant la période de jeûne du Carême, on en trouvait à profusion à Pâques, ceux qui n'étaient plus mangeables étaient peints. Symbole de la Vie, comme le lapin de la fertilité, ces images sont associées à la Résurrection fêtée à Pâques.

En Lorraine germanophone, notamment dans le pays de Nied c'est le lièvre de Pâques (der Oschterhaas) qui disperse œufs et friandises dans les parcs et jardins4. Et ceci également en Alsace (Osterhas).

En Australie, pour sauver le bilby — un petit marsupial menacé de disparition — et lutter contre la prolifération des lapins dans leur pays, les Australiens tentent de changer depuis quelques années la légende : le lapin de Pâques est désormais remplacé par le bilby de Pâques pour sensibiliser les enfants et dégager des fonds destinés à la protection de ces petits marsupiaux en danger d'extinction!

Le thème du lapin de Pâques est largement repris encore au XXIème siècle dans l'iconographie populaire ou enfantine et sur des objets comme des cartes, chocolats, figurines, peluches, etc.   Le film d'animation Hop est basé sur ce personnage.

La série web Epic Rap Battles of History a choisi le lapin de Pâques comme l'un des adversaires dans une battle de rap.!

                                   lapin_p_ques

 

 

 

Posté par FANFG à 10:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 avril 2017

LEONARD COHEN - "LA COMPLAINTE DU PARTISAN"

La Complainte du partisan est une chanson écrite à Londres en 1943 par Emmanuel d'Astier de La Vigerie pour le texte et Anna Marly pour la musique. Cette chanson est diffusée pour la première fois sur les ondes de la BBC à destination de la France occupée et un des disques est même détruit par la DCA allemande lors d'un parachutage de résistants . Elle devient une chanson populaire dans les années 1950.!!

                                             l_onard_cohen

 

Posté par FANFG à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]