le Blog d'ISIS

26 mai 2019

MICHEL TORR - "J'EN APPELLE A LA TENDRESSE"

MERCI A MICHELE TORR!   MERCI D'ÊTRE VENUE LA CHANTER A NÎMES POUR LES SENIORS!!

POUR LA FÊTE DE TOUTES LES MAMANS!! UNE CHANTEUSE DE TOUS LES COURAGES!!!

https://www.micheletorr.com/

                   Michele_Torr_Marcel_Amont_Nimes

Michèle Torr, de son vrai nom Michelle Tort, est une chanteuse françaisenée le 7 avril 1947 à Pertuis (Vaucluse).

Elle commence sa carrière au début des années 1960. Ses chansons J'aime(1977) et Emmène-moi danser ce soir (1978) ont été certifiées disques d'or!

Michèle Torr est la fille aînée de Clémente et Charles Tort. Elle aura une sœur plus jeune, Brigitte. Originaire du Luberon, elle est élevée par une mère passionnée par la chanson. Elle gagne son premier concours à six ans, en chantant Bonbons, caramels, esquimaux et chocolats. Sa mère l'avait habillée pour l'occasion en ouvreuse de cinéma, qui lançait des friandises dans la salle. Elle l'inscrit ensuite à plusieurs radio-crochets de sa région, où elle interprète notamment des chansons d'Édith Piaf, qu'elle admire depuis toujours. Dès lors, Michèle Torr n'a qu'une idée en tête : devenir chanteuse.

En 1962, elle se présente au concours « On chante dans mon quartier », organisé par la mairie d'Avignon, et y interprète Exodus. Cette chanson, créée en 1960 pour le film de même titre, avait déjà été chantée en version française par Édith Piaf l'année précédente.

Avec ce titre, Michèle Torr remporte le concours devant une autre chanteuse provençale, promise elle aussi à une grande carrière, une certaine Mireille Mathieu. Grâce au succès d'Avignon, Michèle Torr fait la première partie de Jacques Brel au Palais des papes d'Avignon!

 Son premier disque, C'est dur d'avoir seize ans, sort deux ans plus tard.

En 2013-2014, elle fait partie de la huitième saison de la tournée Âge Tendre, puis de Rendez-vous avec les Stars.

Elle continue d'effectuer de nombreux concerts, comme au Trianon, en province ou une tournée des églises, et d'enregistrer des albums, à l'image de Chanter c'est prier en 2012, et Diva en 2015.

À partir du 12 janvier 2018, elle participe à nouveau à la tournée Âge Tendre, avec notamment NicolettaSheilaDavePatrick JuvetDick Rivers ou encore Isabelle Aubret. Auparavant, elle participe à la croisière de la tournée, en novembre 2017!

                            michele_torr michele

mich_le_son_fils POUR SON FILS ATTEINT DE LA SCELOSE EN PLAQUES!!!

 

 

 

.

Posté par FANFG à 09:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 mai 2019

MARCEL AMONT A NÎMES

MERCI A Julien Oheix - PASSAGE AU THEÂTRE BERNADETTE LAFONT A NÎMES!!! POUR LES SENIORS!! NOUS AVONS TOUS ET TOUTES APPLAUDIS!!!

                       Michele_Torr_Marcel_Amont_Nimes

Marcel Amont (pour l'état civil Marcel Jean-Pierre Balthazar Miramon), né le 1er avril 1929 à Bordeaux,(90ans) est un chanteur et un acteur français qui connaît le succès durant les années 1960 et 1970. Il est aujourd'hui considéré, avec Annie Cordy et Line Renaud, comme le dernier géant du music-hall.

Né à Bordeaux, fils de Modeste Miramon, employé des chemins de fer, et de Romélie Lamazou, infirmière. Il hésite, après le bac, entre le professorat d'éducation physique et le Conservatoire d'art dramatique. La comédie, puis finalement la chanson, l'emporteront sur le sport. Après avoir fait le tour des activités artistiques bordelaises, il « monte » à Paris, fin 1950, où il se fait peu à peu un nom dans la plupart des cabarets des deux rives (Villa d'EsteFontaine des 4 saisons, etc.).

C'est en 1956 qu'il rencontre véritablement le succès. Son premier disque, Escamillo, est un tube. Il passe à l'Olympia en première partie d'Édith Piaf : d'abord engagé comme « supplément au programme », il est sacré « révélation de l'année » et termine cinq semaines plus tard en deuxième position sur l'affiche. Porté par ce succès, il enregistre son premier disque en public et obtient le Prix de l'Académie Charles-Cros en compagnie de Serge Gainsbourg et de Juliette Gréco. Il débute également au cinéma aux côtés de Brigitte Bardot dans La mariée est trop belle. On voit souvent Marcel Amont dans la célèbre émission télévisée 36 chandelles.

                                              marcel_amont

Il poursuit ensuite les succès, avec Julie en 1957, mais surtout deux grands tubes : Tout doux tout doucement en 1958, et, l'un de ses plus grands succès, Bleu blanc blond, en 1959.!

                   Bleu_blanc_blond

En 1962, il donne son premier one-man show à Bobino pendant 3 mois et demi, à guichets fermés ; outre ses propres textes, il crée plusieurs chansons signées Claude Nougaro (Le Balayeur du royPorte-plumeLe Tango des jumeauxLe Jazz et la Java).

La même année, Charles Aznavour lui signe Le Mexicain, qui rencontre un immense succès populaire, étant classé plusieurs semaines n°1 des ventes. Ce tube est considéré comme le plus grand de sa carrière. Il lui écrit ensuite Moi le clown, qui rencontre un certain succès également.

marcel_5

En 1965, il est de retour à l'Olympia pour cinq semaines. Innovation très remarquée : dans sa mise en scène, il fait évoluer autour de lui des danseuses. Cette même année, il signe Maria et le pot au lait, chanson fantaisiste qui sera classée dans les charts.

Le 1er octobre 1967, il anime la première émission en couleur de l'histoire de la télévision française, Amont Tour.

En 1970, à l'Olympia, toujours en compagnie de ses danseuses et choristes, il s'entoure de cascadeurs et utilise des écrans géants pour certaines mises en scène. Le succès est tel que le spectacle dure cent jours. Il incarne alors le jeune chanteur dynamique, souriant et léger, au répertoire à la fois scénique et populaire. Il prépare une comédie musicale et pour cette raison décline les offres d'un producteur américain et de la BBC.

En 1971, il enregistre L'amour ça fait passer le temps, qui devient un tube, avec un million d'exemplaires vendus. S'en suivent, dans un succès plus modéré, Monsieur, et Benjamin le bienheureux, écrit par Eric Charden.

En 1974, il est l'animateur de l'émission dominicale Toutankhamont. En 1975, il créé sa comédie musicale Pourquoi tu chanterais pas aux Bouffes Parisiens à Paris, mais celle-ci ne rencontre pas le succès. Dans le creux de la vague, son ami Georges Brassens lui donne Le chapeau de Mireille, qui devient un classique.

Il participe à de très nombreuses émissions de variétés dans les années 1960 et 1970, notamment celles de Maritie et Gilbert Carpentier.

En 1980, il fait partie des candidats de la présélection française pour le Concours Eurovision de la chanson avec la chanson Camarade vigneron. Le 23 mars, lors de la finale de la présélection sur TF1, présentée par Évelyne Dhéliat, il se classe 4esur 6 candidats à la suite des votes des téléspectateurs.

Il se fait plus rare médiatiquement dans les années 1980, malgré des chansons signées Julien ClercAlain Souchon ou Maxime Leforestier, mais il se produit en tournée dans le monde entier, notamment au Japon, en Russie, à San Francisco ou à Rome. La nostalgie aidant, il réapparaît en France dans les années 1990, notamment grâce au duo humoristique Les Vamps qui parlent beaucoup de lui et de son tube Bleu blanc blond. Il revient à l'Olympia en 1989, sort un livre et un album béarnais.

Il continue à se produire sur scène durant la décennie, mais on le voit encore plus souvent depuis les années 2000. Ainsi, en 2006, il revient avec un nouvel album Décalage horaire, signant des duos avec Agnès JaouiGérard DarmonDidier LockwoodBiréli Lagrène.

En 2007, il retrouve l'Olympia, 50 ans après son premier passage, et participe l'année suivante à l'album pour enfants de Guillaume Aldebert, intitulé Enfantillages, qu'il rejoint à l'Olympia.

Pendant deux ans, il est l'une des têtes d'affiche de la tournée Âge tendre, la tournée des idoles pour les saisons 3 et 4, entre 2008 et 2010, notamment en compagnie de l'autre reine du music-hall, son amie Annie Cordy. En octobre 2009, il a fêté ses 80 ans par une série de récitals à la Grande Comédie à Paris.

En 2010, il participe à l'album pour enfants Les Larmes de crocodile d'Emma Daumas, écrivant plusieurs textes et chantant un duo avec elle, sur des musiques de son fils Mathias Miramon.

En 2012, après la publication d'un livre de souvenirs intitulé Sur le boulevard du temps qui passe, il publie Il a neigé, un livre illustré des photos venues surtout de ses albums personnels. Il effectue sa rentrée parisienne à l'Alhambra le 25 novembre pour fêter ses plus de 60 ans de carrière. Il propose un spectacle vivant, d'une modernité surprenante, entre le stand-up et le tour de chant, dans un alliage de succès connus du grand public, de petits chefs-d'œuvre scéniques et de titres plus récents, qui ravissent son fidèle public et une nouvelle génération de spectateurs.

En 2013, sa chanson Il a le maillot jaune figure dans la bande originale du film La Grande Boucle réalisé par Laurent Tuel. La même année, il participe au clip Parce que la nuit, une chanson du collectif Les Marguerites contre Alzheimer, destinée à lutter contre la maladie.

En mars 2014, il sort son 7e livre, Lettre à des amis, qui rassemble des lettres fictives envoyées aux personnes qu'il aime et qu'il a connues pour la plupart. Parmi les destinataires : Charles AznavourMaurice ChevalierYves MontandAlain SouchonFrançois MorelAntoine de Caunes, entre autres.

De novembre 2016 à février 2017, il participe au 10e anniversaire de « Âge tendre, la tournée des idoles », aux côtés de Gérard LenormanSheilaHugues Aufray, entre autres, puis à la croisière de la même tournée, en novembre 2017.

En 2018, il lance un nouveau spectacle, Marcel raconte et chante Amont, qui mélange stand-up et tour de chant, dans lequel il se confie sur sa vie. Il s'installe en octobre à L'Alhambra à Paris tous les dimanches, puis part en tournée en 2019.

Le 12 octobre 2018, il sort un nouvel album, Par-dessus l'épaule, où il reprend ses succès avec certains de ses auteurs, dont Charles Aznavour, qui signe son dernier enregistrement, mais également Alain SouchonMaxime Leforestier, Aldebert, Françis Cabrel, François Morel et son fils Mathias.

Le 2 avril 2019, il fête ses 90 ans lors d'un concert exceptionnel à l''Alhambra, en compagnie d'une vingtaine d'invités, dont Maxime LeforestierSerge LamaLaurent BaffieGérard LenormanNicolettaBernard Montiel, Gérard Darmon, Michel Jonasz, Igit, Christophe, Ivan Levaï, François Morel, Alex Vizorek, Raphaël Mezrahi, Nicoletta, Michèle Torr, Georges Chelon, André Bercoff. (SUITE SUR WIKIPEDIA)

marcel_livre

 

 

 

Posté par FANFG à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2019

MORT SHUMAN - "SHAMI SHA" - 1972

MERCI A Dominique Montaulard-Ziani - DEJA MISE EN 2015!!! JE RECIDIVE!!!!!!!

Mortimer Shuman, dit « Mort Shuman », né le 12 novembre 1938 à Brooklyn et mort le 2 novembre 1991 à Londres, fut un compositeurchanteurparolier et acteur américain, d'expression anglaise et française.

Né à Brooklyn le 12 novembre 1938 de parents juifs polonais, il étudie au New York Conservatory (en). Acteur, mais surtout compositeur, il commence à écrire des chansons à 18 ans. Très jeune, Mort Shuman, lors de ses études, se passionne pour la langue française, qui deviendra sa troisième langue, après le yiddish, et l' anglais.

mort_shuman_and_doc_pomus MORT SHUMAN ET DOC PROMUS

De 1958 à 1965, Mort Shuman fait équipe avec Doc Pomus : le premier compose les musiques et le second écrit les paroles, pour des chansons destinées à des artistes pop-rock et qui sont des succès. Ce tandem parolier-compositeurdevient célèbre et reconnu, écrivant notamment A Teenager in Love pour le groupe Dion and the Belmonts en 1959, Sweets for My Sweet pour le groupe The Drifters en 1961 - chanté en français par Frank Alamo sous le titre Biche oh ma biche - ainsi que A Mess Of BluesViva Las VegasHis Latest Flame (Marie's the Name) et Suspicion pour Elvis Presley - adaptée en français par Pierre Saka sous le titre Obsession, pour les Chats Sauvages, en 1964.

Installés au Brill Building, sur Broadway, ils composent ensemble plus de 500 chansons. En 1965, Mort Shuman gagne l'Angleterre, puis, en 1966, la France, où il collabore avec la parolière Vline Buggy. Dans les années 1960, il devient une référence écrivant et/ou collaborant entre autres, aux titres My Baby et Get It While You Can pour l'album Pearl de Janis Joplin ; Andy Williams et The Small Faces. Il rencontre Jacques Brel et adapte sa chanson Amsterdam en anglais, qu'interprètent Scott Walker en 1967 et David Bowie en 1973. Séduit par l'Europe, Mort Shuman s'installe à Paris ; sa comédie musicale Jacques Brel Is Alive and Well and Living in Paris est alors jouée à l'Olympia6Eddy Mitchell, avec qui il se lie très vite d'amitié, est l'un des tout premiers, si ce n'est le premier (dès 1962 avec Les Chaussettes noires), à adapter et chanter Shuman. En 1964 et 1965 notamment, ils écrivent plusieurs chansons ensemble.

En tant qu'interprète, les chansons de Mort Shuman sont souvent des succès. Dans les années 1970, il enchaîne en particulier Papa-Tango-CharlySorrow, Imagine et surtout Brooklyn by the sea et Le Lac Majeur, dont les textes sont écrits par Étienne Roda-Gil, jusque-là parolier attitré de Julien Clerc.

Dans les années 1970, Mort Shuman sera très populaire en France, d'autant plus qu'il était le second Américain (francophone) chanteur de variétés, populaire, avec Joe Dassin.

Mort Shuman continue la composition, écrivant, notamment, quelques titres pour Eddy MitchellMichel Sardou et Johnny Hallyday. Très affecté par la disparition de Jacques Brel en octobre 1978, il ralentit sa production musicale, mais surtout, il renonce définitivement à la scène et s'installe à Londres en 1982. Il revient épisodiquement en France, surtout pour séjourner dans sa villa de Caudéran en Gironde. Après 1982, Mort Shuman n'apparaitra plus dans les émissions de variétés françaises. Il apparaît toutefois à la télévision, lors de l'émission de Michel Drucker Champs-Elysées diffusée sur Antenne 2 le 29 octobre 1983 pour y faire, avec les chanteuses Modesty et Nicoletta, la promotion de sa comédie musicale sur Paris, intitulée Ma ville.

mort_et_les_copains AVEC JOJO ET EDDY

Après 1979, Mort Shuman sortira encore 4 albums, entre 1980 et 1991, mais ces derniers n'auront pas les succès de ceux des années 1970, avec aucun tube en particulier.

En 1991, il enregistre en duo avec Eddy Mitchell Vraiment bien ; diffusé en 45 tours, ce titre est le dernier enregistré par Mort Shuman.

Il meurt à 52 ans le 2 novembre 1991 dans un hôpital de Londres des suites d'un cancer du foie, laissant son épouse Maria-Pia Vezia et leurs trois filles, Barbara, Maria-Pia et Eva-Maria. Il est enterré dans le cimetière juif de Golders Green à Barnet, dans la banlieue de Londres. Johnny Hallyday et Eddy Mitchell sont parmi les quelques connaissances présentes lors de l’enterrement. Johnny Hallyday dépose sur sa tombe une cassette avec l'enregistrement de Dans un an ou un jour, sa dernière composition qu'il n'a pu écouter, la maladie l'ayant emporté avant la sortie de l'album Ça ne change pas un homme.

Mort Shuman va néanmoins connaître un dernier voyage, car, quelques années plus tard, sa dépouille est transférée dans un caveau (vraisemblablement celui de sa belle-famille) au cimetière des Pins-Francs, sur la rue Soubiras à Caudéran.

                     shumann

 

 

Posté par FANFG à 15:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mai 2019

NILDA FERNANDEZ - " COMPRENDS-TU"

MERCI A Natyfleur01 - PAIX A SON ÂME!!

Remercier Dieu pour les choses d'amour est une possibilité, je n'y renoncerai pas. Pour toi comme pour moi, ombre et lumière sont les deux orthographes du monde et dans ce train express où je t'écris, je revois l'expression de tes derniers visages. Comprends-tu si je te dis que je ressens nos séparations chaque fois comme les dernières, que jamais nous ne reviendrons en arrière, que jamais il n'y aura d'avant puisque l'après n'est plus ? Comprends-tu que ton corps contre le mien lui donne une forme, un contour et comble ce vide qui l'entoure? Comprends-tu que nos membres mèlés sont un défi à la fin, un pied de nez, une triche, une légèreté qu'on s'affiche? Et bien sûr, je souhaite que nos âmes se gardent, se veillent, s'envoient des signes de reconnaissance, les mêmes qui nous ont tirés l'un vers l'autre puisqu'en toi je suis un peu et qu'en moi tu es aussi...peut-être.

Daniel Fernández dit Nilda Fernández, né le 25 octobre 1957 à Barcelone et mort le 19 mai 2019, fut un auteur-compositeur-interprète espagnol et français.

                          nilda

Nilda Fernandez naît à Barcelone dans une famille andalouse et protestante qui arrive en France alors qu'il a six ans. Il poursuit ses études entre la France et l'Espagne. Un an maître auxiliaire d'espagnol, il chante ensuite dans de petites salles un peu partout. Auparavant, il avait fait des tournées et enregistré plusieurs vinyles avec un groupe, les Reflets, composé de quelques musiciens, dont sa sœur.

Son premier album, enregistré en 1981 sous la direction artistique de Claude Dejacques, remporte un succès d'estime et révèle déjà une voix particulière. À la suite d'une incompatibilité avec la nouvelle équipe du label avec qui il a signé un contrat, il se retire pour vivre de ses tournées mais aussi de différents métiers.

En 1987, il enregistre à l'Hacienda (Tarare), plusieurs chansons dont Madrid, Madrid, qui sera publiée en single, reprise plus tard par Miguel Bosé et parviendra au grand public. Mais c'est son album, toujours enregistré à l'Hacienda et publié en 1991, qui lui apporte la célébrité avec le succès de la chanson Nos fiançailles qu'il co-écrit avec son frère J. Manuel.

Nommé cinq fois aux Victoires de la musique, il est élu « meilleur espoir masculin ». La même année, l'album reçoit aussi le grand prix de l'Académie Charles-Cros. En 1993, les chansons de son nouvel album sont bien accueillies et Sinfanaï retu, écrit dans une langue imaginaire devient le générique d'un célèbre talk-show de télévision, Durand la Nuit.

En 1994, il part pour une série de récitals en Argentine où il chante en duo avec Mercedes Sosa une de ses chansons, Mon Amour. Entretemps, les éditions Stock publient son premier roman, Ça repart pour un soliloque.

En 1996, il s'installe à New York pendant plusieurs mois et fait la connaissance de Michel Camilo, pianiste dominicain de latino jazz avec qui il enregistre l'album Innu Nikamu.

En 1998, pour présenter l'album, il fait une tournée en roulotte qui le mène de Barcelone à Lyon puis Paris. Plus de mille kilomètres parcourus sur l'itinéraire de sa propre existence. Il participe à l'album de Sam Mangwana.

En 1998, Castelar 704, met en musique treize poèmes de Federico García Lorca, qu'il enregistre à Paris, Madrid, Buenos Aires et New York avec des musiciens prestigieux comme Tomatito (guitare flamenca), Lucho González (es) (guitare sud-américaine) et Mino Cinelu (percussions).

En 1999, dans l'album Mes Hommages, il reprend quinze chansons françaises des années 60/70. Entre autres : Léo FerréBarbaraClaude FrançoisPolnareffJane BirkinAnnegarn... etc.

En 2001, après la publication d'un Best of et d'un coffret de trois albums, Collection privée, contenant de nombreux inédits, il part pour la Russie.

Pendant cinq ans, Nilda Fernández disparaît de la scène française, à l'exception de quelques passages flash et d'un duo avec le groupe Dorval. En 2006, il reprend ses concerts en France tout en passant par Cuba où il crée un spectacle circassien et musical appelé Les Nouvelles du Monde.

En mars 2007, sortie de son deuxième livre, Les Chants du monde, carnet de notes édité aux Presses de la Renaissance. Cette même année est diffusé l'album Bestov vol.2, avec trois chansons interprétées en russe.

Nilda Fernandez participe en 2009 à l'opéra-rock Anne de Bretagne, du Nantais Alan Simon. Aux côtés de Tri YannFairport Convention, il interprète les personnages de Fernando, roi d'Aragon.

En 2010, il fait un retour remarqué en France avec son nouvel album Ti Amo enregistré à Gênes, en Italie.

En 2018, il chante sur scène García Lorca, accompagné de deux guitaristes.

Le 19 mai 2019, il meurt dans le sud de la France des suites d'une insuffisance cardiaque, à l'âge de 61 ans

          nilda_6           nilda_4

                         nilda_fernandez_contes_de_mes_1001_vies_

 

 

Posté par FANFG à 09:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mai 2019

VINCE TAYLOR - ROCK AND ROLL EN 1961

MERCI A PACHEKO PRESLEY - MES ANNEES GOLF DROUOT!!! 

 

Posté par FANFG à 09:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mai 2019

NICOLAS CICCONE - " LE LONG CHEMIN" 2019

MERCI A nicolacicconetv - Nouvel Album 25 mars 2019  - SITE OFFICIEL : https://www.nicolaciccone.com/

FB : https://www.facebook.com/nicolacicconepage/

Nicola Ciccone est un chanteur québécois né le 1er décembre 1977 à Montréal.

                 ciccone

Nicola Ciccone est Québécois d’origine italienne. Passionné des mots et des langues, il a commencé à écrire des chansons en anglais dès l’âge de douze ans et ensuite en français, italien et espagnol.

Dans la même période qu’il étudie en psychologie infantile à l’Université de McGill et à l’Université, il remporte le prix de l’auteur-compositeur- interprète lors du concours Ma Première Place des Arts. Ce qui l’emmène à signer son premier contrat de disque pour l’album « L’Opéra du Mendiant » en 1998  L’album est par la suite certifié disque d’or.

À ce jour, il a fait paraître 10 albums dont L’Opéra du mendiant (1999), Noctambule (2001), J’taime tout court (2003), Nous serons six milliards (2006), Storyteller (2008), Imaginaire (2010), Pour toi(2012), Il Sognatore (2013), Les Incontournables (2014) et Esprit Libre (2016).

Il a composé et écrit plus de 100 chansons et présenté des centaines de spectacles au Canada et en Europe.

Il a reçu plusieurs nominations aux Juno Awards et au Gala de l'ADISQ et a été récipiendaire de 3 prix Félix, dont Interprète Masculin de l’Année en 2007 et 2009 ainsi que Chanson de l’année en 2003 avec J’t’aime tout court.

Parallèlement à sa carrière musicale, il a publié des romans dont " CUORE"  "L’étoile Enfant » et « Dans les yeux d’Ophélia ». Il est porte-parole de la Fédération québécoise de l’autisme depuis 2007.

            Nicolas_Ciccone_ 

ciccone_livre

 

Posté par FANFG à 09:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 mai 2019

ALBERT MESLAY - " L'ÂME ET LA MORT"

MERCI A YouHumour -  JE NE M'EN LASSE PAS!!

SITE OFFICIEL : http://albertmeslay.com/

Albert Meslay est un humoriste français né le 9 mai 1956 à Plédéliacdans les Côtes-du-Nord (actuellement Côtes-d'Armor).

Après avoir été analyste programmeur, il est arrivé à Paris en 1996, où il a notamment joué au théâtre du Point Virgule.

Il a été chroniqueur dans l'émission de radio de Stéphane Bern "Le fou du roi," sur France Inter.

Son humour, très fin, combine à la fois de nombreux calembours, des imitations (comme celles de Émile ZolaGandhiJean MoulinPline l'Ancien jeune ou même le banquier de Christophe Colomb), et surtout un grand sens de l'absurde. Il est souvent considéré comme un pataphysicien.

Il est reconnaissable à son opulente moustache. Il participe pour la première fois aux Grosses Têtes le 15 février 2017.

SON NOUVEAU SPECTACLE : 

                           albert_meslay_la_joyeuse_histoire_du_monde_royale_factory_versailles

LA JOYEUSE HISTOIRE DU MONDE     Après  L’Albertmondialiste en 2011 et  Je délocalise en 2015, joués plusieurs centaines de fois, Albert Meslay présente son nouveau spectacle    La Joyeuse Histoire du Monde.   Trente ans de scène, trente ans d’études et de réflexions historico-comiques.  Albert Meslay s’est penché sur les grands évènements et personnages qui ont marqué notre monde, des hommes préhistoriques à la révolution numérique. Il sera aussi question de la Révolution Française, de la Vénus de Milo, de Jeanne d’Arc, des Huns, de Christophe Colomb, Emile Zola, Pline l’Ancien et la bombe atomique. Sans oublier bien sûr un vaste panorama récapitulatif de l’histoire future.   Quelques phrases   Autrefois, ils mangeaient bio, mais ils mouraient jeunes, c’était l’Ancien Régime !   Les rois fainéants ont eu une très mauvaise politique de l’emploi.   L’intelligence artificielle, un espoir pour les abrutis !   Christophe Colomb avait de gros problèmes d’argent, on connaît la phrase célèbre de son banquier :  « Christophe ( L'ETUDIANT)

Posté par FANFG à 09:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 mai 2019

JEANNE MOREAU - " NI TROP TÔT NI TROP TARD" - 1964 - SERGE REZVANI

MERCI A judithmoi - Chanson écrite par Serge Rezvani (Bassiak), interprétée par Jeanne Moreau. Elle obtiendra le Grand prix de l’académie Charles Cros en 1964.

Jeanne Moreau  une actricechanteuse et réalisatrice française, née le 23 janvier 1928 à Paris où elle est morte le 31 juillet 20171.

Elle a joué dans plus de cent trente films — dont Ascenseur pour l'échafaudLes AmantsModerato cantabileJules et JimEvaLe Journal d'une femme de chambreViva Maria !La mariée était en noirLa Vieille qui marchait dans la mer... — sous la direction de grands réalisateurs comme Luis BuñuelTheo AngelopoulosWim WendersRainer Werner FassbinderMichelangelo AntonioniJoseph LoseyOrson WellesFrançois TruffautLouis MalleAndré TéchinéBertrand Blier.

En 1992, elle obtient le César de la meilleure actrice pour La Vieille qui marchait dans la mer, suivi de deux César d'honneur en 1995 et en 2008.

En 1998, l'Académie américaine des arts et des sciences du cinémalui décerne un Oscar d'honneur.

En 2000, Elle est la première femme élue à l'Académie des beaux-artsde l'Institut de France, au fauteuil créé en 1998 dans la section Création artistique pour le cinéma et l'audiovisuel.

Sa carrière en tant que chanteuse démarre avec deux albums originaux de Serge Rezvani (alias Cyrus Bassiak) en 1963 et 1967, dont le fameux J'ai la mémoire qui flanche et Tout morose (accompagnée par Elek Bacsik à la guitare, et Michel Gaudry). En 1975, elle enregistre le single India song (musique de Carlos D'Alessio, paroles de Marguerite Duras et arrangements de Karel Trow) dont la face b, Rumba des iles est un dialogue entre elle-même et Marguerite Duras. D'autres albums suivront dont, en 1981, l'album sur des textes du poète belge Norge (le nombrilPas bien, etc.), toujours enregistré par Jacques Canetti. En 2010, elle enregistre avec Étienne Daho l'intégrale du Condamné à mort, long poème de Jean Genet, à l'occasion du centenaire de l'anniversaire de naissance de l'écrivain et revient à Avignon en juillet 20118 pour lire encore une fois ce texte, toujours chanté par Etienne Daho sur une musique d'Hélène Martin.

En 2011 elle chante en duo avec Christian Olivier le single Emma, intégré à l'album L'an Demain des Têtes Raides.! (TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

 moreau_ AVEC SERGE REZVANI 

SERGE REZVANI

MERCI A Ina Culture - 9 mai 1994 Portrait de Serge REZVANI, un des peintres les plus en vue des années soixante qui a également composé des chansons pour Jeanne MOREAU, Serge Rezvani est aussi l'auteur d'une vingtaine de romans et de pièces de théâtre.

Différents plans de ses tableaux exposés dans la galerie Lucie WEILL-Sedigman.

Interview de Serge REZVANI sur la multipliciré de ses activités.Off chanson composée par Serge REZVANI.

Au théâtre du Vieux Colombier, il assiste aux répétitions de sa pièce "La Glycine" mise En scène par Jean LACORNERIE, avec Roland BERTIN.

Suite interview REZVANI : "je n'écris pas pour le théâtre, j'écris du théâtre, je n'écris pas pour être joué". Petit extrait de la pièce. Images d'archive INA Institut National de l'Audiovisuel

Serge Rezvani, né Cyrus Rezvani (en persan : سیروس رضوانی) le 23 mars 1928 à Téhéran, fut un peintre, graveur et écrivain (romans, pièces de théâtre), ainsi qu'un auteur-compositeur-interprète de chansons (il se qualifie de pluri-indisciplinaire).

Il a écrit plus de 40 romans, 15 pièces de théâtre et deux recueils de poésie. Il est l'auteur de plus de 150 chansons, dont la célèbre Le Tourbillon (de la vie), interprétée par Jeanne Moreau dans le film Jules et Jim, ainsi que de J'ai la mémoire qui flanche, également interprétée par Jeanne Moreau (il signa ces chansons sous le pseudonyme de Cyrus Bassiak, ce qui signifie « va-nu-pied » en russe)!!

serge_rezvani livre_rezvani

 

 

 

Posté par FANFG à 09:41 - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 mai 2019

HUBERT REEVES - " LA VERITE SE CACHE DANS LE COSMOS"

MERCI A linvite - Patrick Simonin reçoit les personnalités qui font l'actualité sur TV5MONDE.

SITE OFFICIEL : https://www.hubertreeves.info/  -      VOIR SUR CE BLOG

          hubert_6

Hubert Reeves, né le 13 juillet 1932 à Montréal, est un astrophysicien, communicateur scientifique et écologiste québécois.

Ayant commencé sa carrière en tant que chercheur en astrophysique, il pratique aussi la vulgarisation scientifique depuis les années 1970 et s'avère aussi un militant écologiste depuis les années 2000 !!

Vulgarisation scientifique à la portée de tous et toutes!!

Dans les années 1970, Reeves commence à s'exprimer publiquement sur divers sujets liés, entre autres, à la physique nucléaire. C'est lors de vacances à Carry-le-Rouet, où il partage, nuit après nuit, ses connaissances en astronomie avec d'autres vacanciers, qu'il commence réellement une carrière de vulgarisateur scientifique. À la suite de la suggestion d'une amie, il décide de mettre par écrit ses connaissances et commence la rédaction de "Patience dans l'azur", dont le titre est inspiré d'un poème de Paul Valéry. Le manuscrit, refusé par une trentaine de maisons d'édition, est réécrit par Reeves avec l'aide de son ami physicien Jean-Marc Lévy-Leblond, pour être finalement publié en 1981.

Le livre connaît un grand succès après sa présentation à l'émission Apostrophes de Bernard Pivot.

Pendant cette période, au début des années 1980, Reeves est de plus en plus populaire et donne de nombreuses conférences publiques et participe à des émissions de télévision et à des films, parlant non seulement de l’astronomie, mais aussi de l’environnement!!.

Les éléments lourds de l'Univers se forment à l'intérieur des étoiles massives et sont rejetés dans l'espace à la mort de ces dernières.

Plusieurs lecteurs d'Hubert Reeves lui écrivent des lettres qui influencent la pensée et les choix d'écriture du scientifique. Ainsi, une lectrice de Patience dans l'azur lui envoie une lettre qui l'inspire à écrire "Poussières d'étoiles," sorti en 1984 et dans lequel il met en exergue un passage de la lettre qui l'a inspiré : « On m'a dit : Tu n'es que cendres et poussières. On a oublié de me dire qu'il s'agissait de poussières d'étoiles. »

Dans ce livre, il rappelle, entre autres, que les atomes qui composent la Terre et ses habitants ont été constitués à l'intérieur des étoiles massives et ont été disséminés dans l'espace lors de la mort de ces dernières.

Certains lecteurs critiquant ce qu'ils considèrent comme un optimisme excessif chez Reeves, ce dernier décide, en 1984, d'écrire sur la plus grande menace planétaire perceptible à l'époque, celle engendrée par la guerre froide. Il publie ainsi "L'Heure de s'enivrer "en 1986, où il dresse, entre autres, un portrait inquiétant des arsenaux nucléaires des deux grandes puissances américaine et soviétique.

    
        
            Pyramide de la complexité telle que développée par Reeves.

Il anime une série d'émissions-conférences télévisées intitulée Histoire de l'Univers, qui sera diffusée à plusieurs reprises au cours des années 1990 et 2000 au Canal Savoir. Il y reprend, entre autres, l'idée de la pyramide de la complexité, un concept, développé dans L'Heure de s'enivrer, décrivant la complexification de l'Univers, du Big Bang jusqu'à aujourd'hui.

En 2000, il fait don de 100 000 dollars canadiens à l'université Laval pour créer le fonds Hubert-Reeves qui permet d'offrir chaque année des bourses à des étudiants de deuxième cycle en astrophysique.

Ses principaux ouvrages, "Patience dans l'azurPoussières d'étoiles et L'Heure de s'enivrer", connaissent un énorme succès et sont traduits dans plusieurs langues.

Par ailleurs, Hubert Reeves participe à des émissions télévisées de vulgarisation scientifique, dont la plus emblématique a été sans doute la Nuit des étoiles, diffusée sur la chaîne publique française France 2.

Pour les 70 ans du magazine Sciences et Avenir , Hubert Reeves participe à la rédaction du numéro de novembre (no 849) en tant que rédacteur en chef exceptionnel, avec 4 autres scientifiques. Il y écrit notamment sur l'univers et les grandes découvertes qui s'y rapportent.

Hubert Reeves est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité et préface le livre « Exit final. Pour une mort dans la dignité »

En 2007, certaines de ses pensées sont utilisées dans l'album Du simple au néant, des Ogres de Barback. (TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

                     hubert_reeve_nature

                                            hubert   

                       hubert_4

 

 

 

 

Posté par FANFG à 09:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2019

JEAN MARIE VIVIER - " VIEILLIR" 1999

MERCI A Alain Morbihan - SUPERBE VIDEO ET SUPERBE CHANSON!!

JE L'AVAIS DEJA MISE SUR MON BLOG MAIS CETTE VIDEO EST SUPERBE!!!! JE VOUS LIVRE LES PAROLES!!!

Mélancolique, railleur ou grinçant, Jean-Marie Vivier, c'est la beauté du verbe, la magie du mot, la caresse de la voix et l'harmonie de la rime. Une voix qui vibre jusqu'à l'âme nous faisant rentrer dans la folie de nos vies… Naturel, sincère, sans complaisance ni concessions, Jean Marie Vivier est un chanteur différent au talent colossal. Il vous remet sur pied, ce qui n'est vraiment pas à la portée de tout le monde. Faites-vous violence et ne laissez pas passer cette rencontre salutaire en écoutant sa chanson "VIEILLIR".

SITE OFFICIEL : http://jeanmarievivier.free.fr/vivier_6

 PAROLES ET MUSIQUE : ( Paroles et musique : Y. Moreau, J.M. Vivier )

Vieillir c’est garder sa jeunesse comme un beau souvenir 

   C’est s’habituer à vivre un peu au ralenti 
    Réapprendre son corps pour pouvoir s’interdire 
    Ce que la veille encore on se savait permis 
    Se dire à chaque fois lorsque l’aube se lève 
    Que quoi que l’on y fasse on est plus vieux d’un jour 
    A chaque cheveux gris se séparer d’un rêve 
    Et lui dire tout bas un adieu sans retour

 Vieillir c’est se résigner à rester sur le rivage! Espérer pour ses fils un avenir heureux! C’est vivre dans son coin sans devenir sauvage ! Se laisser ignorer tout en restant près d’eux !Et c’est pouvoir enfin apprivoiser l’amour!  Faire une symphonie aux accords de sagesse !  C’est aimer une femme pouvoir lui faire la cour ! Pour d’autres raisons que la plastique de ses fesses !  Vieillir ce n’est plus faire l’amour mais c’est faire la tendresse !  Ce n’est plus dire encore c’est murmurer toujours !  C’est sentir dans sa main une main qu’on caresse ! Et trembler à l’idée qu’elle vous quittera un jour !  Vivre dans un jardin où l’on peut s’attendrir !  Se prendre par le cœur et lui dire je t’aime !  Avouer qu’on l’a trompée mais osera-t-on lui dire ! Quand on sait maintenant qu’on s’est trompé soi-même ! 

 Vieillir c’est s’inquiéter soudain du salut de son âme ! Entrer dans une église sans bien savoir pourquoi   De tous les Saints Patrons devenir polygame !  Et avoir des frissons en regardant la croix !  C’est ignorer la fin d’un sketch qu’on a écrit ! Vouloir rejouer encore devant ses spectateurs !  En cherchant une réplique ou bien un mot d’esprit ! Tout en sachant très bien qu’on en n’est pas l’auteur !  Vieillir c’est s’en aller un jour sans jamais faire de vagues ! En une heure, un endroit qu’on ne choisira pas !  Sentir un soir quelqu’un qui souffle votre flamme ! Disparaître doucement parce que c’est comme ça !!   Vieillir… Vieillir…

vieillir JEAN MARIE VIVIER 1999

 

 

 

Posté par FANFG à 09:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]