le Blog d'ISIS

25 avril 2018

DOMINIQUE A - " CE GESTE TENDRE"

"Ce geste absent" extrait de l'album « Vers les lueurs » (2012) Nouvel album "Éléor" disponible sur iTunes: http://po.st/eleoritunes « Éléor » sur Deezer : http://po.st/eleordeezer « Éléor » Au revoir mon amour » sur Spotify : http://po.st/eleorspotify

Retrouvez toutes les dates de concert de Dominique A ici : http://po.st/DomATournee Album "Vers les lueurs' disponible en Deluxe Edition sur iTunes : http://po.st/Versleslueurseditiondelu...

Retrouvez Dominique A sur Facebook : http://www.facebook.com/DominiqueAoff...

                              toute_latitude   2018 "TOUTE LATITUDE"

Dominique A, de son vrai nom Dominique Ané né le 6 octobre 1968 à Provins en Seine-et-Marne, est un auteur-compositeur-interprète français. Il est considéré comme l'un des fondateurs de la « nouvelle scène française », au début des années 1990.

Dominique A commence sa carrière au début des années 1990 en composant et enregistrant des chansons de manière très minimaliste, quoique dans un esprit rock5. Il refuse d'être apparenté à la chanson à texte, qui pour lui équivaut à une « chanson sans musique »

Son premier disque est auto-produit et s'intitule Un disque sourd. En 1992 sort La Fossette, premier album officiel produit par le label nantais Lithium, il contient cinq titres présents sur Un disque sourd. Il est aussitôt remarqué et apprécié par Arnaud Viviant de Libération et Bernard Lenoir du magazine Les Inrockuptibles qui le programme par ailleurs dans ses Black sessions de France Inter (Dominique A sera de 1993 à 2009, invité sept fois aux Black sessions). La chanson Le Courage des oiseaux devient un succès underground et constituera progressivement une pierre angulaire de son répertoire, régulièrement reprise et devenue une source d'inspiration pour d'autres artistes de l'écrit qui en soulignent la forte composante poétique, « force motrice » de son œuvre.

À partir de 1992, il commence à se produire sur scène et y prend vite goût, soit en groupe, soit en solo.

Sa notoriété s'accroît en 1995 avec Le Twenty-Two Bar, titre issu de l'album La Mémoire neuve. Mais ce succès est reçu amèrement par l'artiste qui trouve cette chanson « maladroite »6. Dominique A est alors souvent cité par la presse musicale au côté d'artistes comme MiossecArthur H ou Thomas Fersen comme incarnant la nouvelle scène française. Nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « révélation masculine », alors qu'il en est déjà à son troisième album, il modifie les textes du Twenty-Two Bar qu'il interprète en direct (« À la télévision française, je chantais… et devant moi, les gens dormaient… »).

À l'automne 1999 parait Remué, cet album enregistré à New York et en Bretagne est décrit comme le plus sombre et torturé de sa discographie.

En 2000, il compose la musique du film Banqueroute d' Antoine Desrosières.

En 2001, sur l'album Auguri produit par John Parish, il fait une reprise d'une chanson du groupe Polyphonic SizeJe t'ai toujours aimée.

Le 8 février 2013, il obtient la Victoire de la musique dans la catégorie « Artiste masculin de l'année ». En février il est présent sur le disque L'Hiver et la Joie de Robi sur le duo Ma route

Son dixième album studio, Éléor, paraît en CD et vinyle en mars 2015, accompagné d'un second disque Autour d'Éléor comprenant douze titres additionnels qui constituent le prolongement artistique de l'album.

En 2018 sortent deux albums contrastés répondant aux «envies de son et d'écriture contradictoires» de l'artiste. Toute Latitude, premier volet aux sonorités électriques sort en Mars, suivi en Octobre de La Fragilité, versant intimiste de ce dyptique. Ces deux albums seront interprétés à l'occasion d'un week-end consacré à l'artiste à la Philharmonie de Paris.

                                dominique_A_1996 1996 

Dominique_a  2018

 

Posté par FANFG à 08:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 avril 2018

HISTOIRE DE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

"Qui-a-cree-la-securite-sociale."

Publié le 17 novembre 2016 par Yves-André Samère  -  BLOG :  ( Y-A-S  sur mon blog)

Historique de la Sécurité sociale

 POUR CEUX QUI PREFERENT LE DESSIN :

3 minutes pour comprendre la Sécurité sociale

En France, la Sécurité sociale (communément appelée la Sécu) désigne un ensemble de dispositifs et d'institutions majoritairement publiques qui ont pour fonction de protéger les individus des conséquences d'événements ou de situations diverses, généralement qualifiés de « risques sociaux » La notion de Sécurité sociale revêt deux aspects :

  • Sur le plan fonctionnel, la Sécurité sociale assiste des personnes lorsque celles-ci sont confrontées tout au long de leur vie à différents évènements ou situations dont l'incidence financière peut se révéler coûteuse. Ces événements sont appelés des risques : maladie, maternité/paternité, invalidité, décès, accident du travail, maladie professionnelle, vieillesse, famille.
  • Sur le plan institutionnel, les fonctions de la Sécurité sociale sont portées et assurées par divers organismes, pour la plupart relevant du droit privé mais assurant une mission de service public. Seules une demi-douzaine de structures nationales sont des établissements publics administratifs (essentiellement les caisses nationales). Les personnels de ces différents organismes ne sont donc, pour la plupart, pas fonctionnaires.
  • TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA!!!!!!!!!!!!!!!
  • Webdoc_0    

                                 _affiche_du_prix_2018

 

 

 

Posté par FANFG à 09:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 avril 2018

JEAN FERRAT - " MA FRANCE" - 1969

SOYONS CHAUVINS!!!!!!!!!

Jean Tenenbaum, dit Jean Ferrat, né le 26 décembre 1930 à Vaucresson1 (Seine-et-Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche), fut un auteur-compositeur-interprète français.

Auteur de chansons à texte, il alterne durant sa carrière, chansons sentimentales, poétiques et engagées et a souvent maille à partir avec la censure. Reconnu pour son talent de mélodiste, il met en musique et popularise nombre de poèmes de Louis Aragon.

Fidèle, il n'en conserve pas moins sa liberté vis-à-vis du parti communiste français, n'hésitant pas à s'en démarquer sur différents sujets.

Bien que peu présent dans les médias et malgré son retrait de la scène à quarante-deux ans, cet ardent défenseur de la chanson française connaît un grand succès critique et populaire. Apprécié d'un large public, Jean Ferrat est considéré, à l'instar de FerréBrassens et Brel, comme l'un des grands de la chanson française!!

L'artiste censuré

Il évoque en 1963 la déportation par les Nazis, à une époque où la diplomatie préfère occulter ce passé récent — la France et l'Allemagne sont alors en pleine phase, stratégique, de réconciliation — tout autant que l'existence en France de camps tels que Drancy durant l'occupation. La diffusion de sa chanson Nuit et brouillard est « déconseillée » par le directeur de l'ORTF, mais le public suit, et l'album Nuit et brouillard obtient le prix de l'Académie Charles-Cros.

À la sortie en 1965 de l'album Potemkine, les problèmes de censure recommencent de plus belle. Georges Coulonges, le parolier de la chanson-titre a pourtant pris des gants, il écrit « M'en voudrez-vous beaucoup… ». Dans son autobiographie, il indique « Pourquoi demander au public s'il m'en voudrait d'écrire ma chanson ? On l'a compris : ce n'était pas à lui que la question était posée. C'était aux antennes vigilantes de la radio, de la télévision gaullienne. J'avais des raisons de me méfier d'elles ».

En 1966, il est interdit de petit écran, sous le prétexte de sa candidature sur la liste PCF aux élections municipales d'Antraigues (Ardèche).

Les déboires de Jean Ferrat se poursuivent en 1969 avec la sortie de l'album Ma France, dont la chanson éponyme est interdite d'antenne, provoquant son boycott des plateaux de télévision. Jean Ferrat n'y retourne qu'en 1970 et doit patienter un an de plus pour voir la censure brisée par Yves Mourousi, qui diffuse en 1971 un extrait de Ma France!!

Le 16 mars 1969Jean-Pierre Chabrol invite Jean Ferrat dans son émission télévisée L'Invité du dimanche, ainsi que Georges Brassens et Jacques Brel. En plein débat d'idées, le chef de plateau arrive avec une ardoise où il est écrit à la craie : « Ordre de la direction, que Jean Ferrat chante, mais qu'il ne parle plus ». Un tollé général s'ensuit et toute l'équipe est renvoyée. Jean Ferrat ne fera plus de télévision pendant près de trois ans à la suite de cet événement!!  (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                               JEAN_FERRAT

 

.

Posté par FANFG à 11:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 avril 2018

LA TRIBU JARAWA - OCEAN INDIEN

QUELLE TRISTESSE!!!!!    http://www.organicthejarawa.com/signez-la-petition (pour leur tranquilité)

FRANCE 24 : Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme

Les Jarawa sont un peuple des îles Andaman dans l'océan Indien, les derniers autochtones survivants de la grande île du sud.

« Une grande route traverse désormais leur forêt, déplore Sophie Bouillon, porte-parole de l'ONG Survival International. Et certains voyagistes se sont mis à organiser des safaris humains, proposant aux touristes de distribuer des biscuits et des bonbons aux Jarawa ».

Pour les préserver, il est interdit de les rencontrer. Alors que les Jarawa ont toujours vécu en autarcie et en harmonie avec la nature sur l’archipel des Andaman, dans l’océan Indien, leur mode de vie a été bouleversé par l’arrivée massive de touristes au début des années 2000.

Des rapports alarmants font état de "safaris humains", d'exploitation sexuelle des femmes ou encore des ravages des maladies importées sur ce peuple menacé d’extinction.

Notre reporter est parti à sa rencontre. Perdu dans l’océan Indien, à quelques centaines de kilomètres des côtes indiennes, l’archipel des îles Andaman est devenu l’Eldorado de la classe moyenne indienne.

Chaque année, des milliers de touristes profitent des plages coralliennes de ce petit bout de terre paradisiaque à la nature encore préservée. C’est aussi un endroit stratégique, où le gouvernement a décidé de construire le plus grand port sur l’océan Indien. Mais ce développement économique spectaculaire se fait au détriment des Jarawa, peuple afro-asiatique qui vit dans l’archipel et compte parmi les dernières tribus primitives de la planète.

Les Jarawa sont des pygmées. Ils ont quitté l’Afrique il y a 70 000 ans avec les premières migrations humaines. Cela fait plus de 35 000 ans qu’ils sont établis sur les îles Andaman. Ce peuple, qui vit de chasse et de cueillette, a toujours farouchement refusé de se mélanger aux puissances qui ont successivement colonisé son territoire, de la Grande-Bretagne au Japon en passant par l'Inde, dont les îles Andaman font partie intégrante depuis 1947. Mais depuis une vingtaine d'années, et notamment le tsunami de décembre 2004, le tourisme a explosé sur leur archipel et les contacts avec la tribu se sont multipliés... Bien souvent pour le pire.

Plus que 420 membres La route qui traverse leur forêt, l’Andaman Trunk Road, destinée à l’origine aux transports locaux, est devenue le théâtre de safaris photos organisés pour les touristes avec la complicité de la police locale. Les Jarawa ont tenté à plusieurs reprises de se plaindre auprès des autorités locales, en vain. Des braconniers viennent aussi chasser le gibier sur leurs terres en toute impunité et sont accusés d'avoir introduit l’alcool et le tabac sur l’archipel.

Les Jarawa affirment par ailleurs que des femmes ont été kidnappées et violées par des étrangers, et que des enfants ont été tués en avalant des médicaments périmés... Sans compter les maladies nouvelles contractées au contact des intrus, à l'instar de l'épidémie de rougeole et de pneumonie, qui a décimé 10 % de leur population en 1999. Une forteresse pourtant interdite Hormis la route des Andaman et ses hordes de touristes, l’accès à la réserve des Jarawa est pourtant strictement interdit. C’est une forteresse. Cent quinze kilomètres de bande côtière plantée d’une jungle dense qui est patrouillée en permanence par l’armée indienne et les gardes forestiers de l’AAJVS, l’organisme public en charge de la protection des minorités ethniques. Le black-out médiatique est total.

Nous sommes allés malgré tout à la rencontre de ce peuple menacé d’extinction. Les Jarawa, qui ne comptent plus que 420 membres, parlent une langue qui leur est propre. Nos guides sont parmi les rares étrangers à la maîtriser. Ils ont accepté de prendre des risques importants pour nous conduire à travers la jungle.

Certains Jarawa ont accepté de nous rencontrer et nous ont parlé librement de la gravité de leur situation!!

                                      dijyafnwaaa6bkq

 

 

 

 

Posté par FANFG à 17:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 avril 2018

ANNE VENDERLOVE - " LE CLOWN" (GIANO ESPOSITO) 1957

MERCI A Bleu68100 -   UNE CHANSON A FRISSONS!!!!!

Giani Esposito, né le 23 août 1930 à Etterbeek et mort le 1er janvier 1974 à Neuilly-sur-Seine, fut un auteur-compositeur interprèteacteur et poète !

Acteur de formation, on le voit essentiellement, depuis ses débuts dans les années 1950 et jusque dans les années 1970, dans de seconds rôles, mais il sera sélectif aussi bien au cinéma qu’à la télévision, tournant sous la direction de réalisateurs notables comme Jean RenoirLuis BuñuelAndré CayattePier Paolo Pasolini ou en jouant dans des films d'auteurs comme Alexandre AstrucPierre KastJacques RivetteRené WheelerIvan GovarRoger Leenhardt.

Il vient à la chanson en 1952 et passe dans des cabarets comme La Rose Rouge et L'Écluse où il interprète des chansons étranges, teintées de mysticisme, comme Souvenirs d'enfance d'un barbareLa Descente en ville. Le succès arrive avec sa chanson "Le Clown "en 1957.

En 1959, il fait la connaissance de l'actrice Pascale Petit lors du Festival de Moscou. Ils se marient pendant le tournage d’Une fille pour l'été.

En 1971, il rencontre Ersie Pittas, nièce du metteur en scène grec Michael Cacoyannis, qui étudie à Paris l’histoire de l’art et la danse, et qui fait partie de la Jerome Andrews Dance Company. Il quitte Sèvres, où il résidait avec son épouse Pascale Petit et leurs deux filles dont Doushka Esposito, pour s'installer avec Ersie dans un studio à Saint-Germain-des-Prés.

Ensemble, ils montent un spectacle dans lequel lui dit des poèmes et chante tandis qu’elle danse et l’accompagne en jouant de divers instruments à percussion. Au printemps 1972, ils sont en tournée dans toute la France. La tournée, seulement interrompue en décembre pour 15 jours de congé, reprend en janvier 1973 et passe notamment par Lille! Cette année-là, le tandem donne 70 représentations. À la fin de l’année, Giani Esposito présentait des signes de fatigue très visibles, mais il refusait de prendre du repos, son public étant plus important.

Début 1974, leur tournée devait passer par les Pays-Bas (où Giani Esposito était très apprécié en tant que poète), puis se poursuivre en Belgique. Sa mort brutale stoppa ces projets.

Giani Esposito était aussi un spécialiste du mime et, à cette occasion, aimait à se déguiser en clown ou en Pierrot (lunaire). Très fan de Jean-Louis Barrault qui se passionnait pour le mime et avait d’ailleurs interprété le célèbre Debureau dans le film Les Enfants du paradis (1945) et même mis en scène et interprété le rôle-titre dans l'adaptation scénique Baptiste, pantomime-ballet (1959), Giani Esposito avait également des projets dans ce sens, interrompus par sa brutale disparition.

On lui doit aussi quelques recueils de poèmes et de textes de chansons ainsi que des illustrations.

Atteint d’une hépatite virale et d’une tumeur du cerveau, il meurt le 1er janvier 1974 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).(suite WIKIPEDIA)

                                                  giani_esposito

Anne Vanderlove, de son vrai nom Anna Van der Leeuw, est une auteur-compositeur-interprète française d'origine néerlandaise, née le 11 décembre 1943 à ScheveningenLa Haye!

Née aux Pays-Bas en décembre 1943 d'une mère bretonne et d'un père artiste peintre néerlandais, Anne Vanderlove est élevée en Bretagne par ses grands-parents maternels. En 1966, alors qu'elle est à Paris pour se rendre à une mission humanitaire à l'étranger, elle observe des chanteurs dans la rue, et décide de composer et d'interpréter des chansons elle aussi. Elle commence sa carrière en 1965 en se produisant Chez Georges, un cabaret de la rue des Canettes, à Saint-Germain des Prés.

Elle acquiert la célébrité en 1967 avec la chanson Ballade en novembre, qui lui vaut un Grand prix du disque, et enregistre l'album homonyme la même année.

Durant les événements de mai 1968, elle chante dans les usines en grève. Mais elle se fâche par la suite avec sa maison de disque Pathé-Marconi. En 1970, elle participe (voix et chœurs) à l'album noir et mythique de Gérard Manset : La Mort d'Orion. Après La vie s'en va (1981 - Oscar de la chanson française), Partir et une dizaine d'autres disques produits par l'artiste elle-même, une compilation sur 3 CD sort en 1987.

Absente de la production musicale depuis quelques années, elle enregistre de nouveaux albums : Bleus en 1997, Silver en 1999, Escales en 2000 ; Femme de légende sort en novembre 2003.

En 2000, à la suite du naufrage de l'Erika, elle collabore avec les enfants de l'école de La Rabine de Vannes à la création du CD Pour que tous les oiseaux vivent heureux, vendu au profit de l'association Bretagne vivante, afin de développer les actions de formation et d'éducation à l'environnement!!.

Anne Vanderlove est marraine de l'association humanitaire Cœurs De Bambous qui s'occupe d'orphelins au Cambodge.

Elle est aussi marraine de l'association Enfants Des Rues De Bogota en particulier pour soutenir Sandra Liliana Sanchez dans ses projets d'aide aux plus déshérités du bidonville El Paraiso à Ciudad Bolivar (banlieue de Bogota) en Colombie, et marraine de l'association Otages du monde.!!

                                  anne_venderlove

 

 

 

 

Posté par FANFG à 09:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 avril 2018

GEORGES CHELON - REQUIEM POUR LES ANIMAUX" 2006

MERCI A  bernuche76 -  IL EST TEMPS D'AGIR POUR LEUR SAUVETAGE!!!!!!!

Georges Chelon est un chanteurauteur-compositeur-interprète, français, né à Marseille le 4 janvier 1943.

Georges Chelon apparaît dans le paysage de la chanson française en 1965, en pleine vague yéyé, avec des chansons à texte, après avoir entamé ses études à l'Institut d'études politiques de Grenoble (Sciences Po Grenoble).

Auteur de Père prodigueSampaMorte saison, il reçoit le Prix de l'Académie Charles-Cros du disque français en 1966. Il est nommé Chevalier des Arts et Lettres en 1985 et Chevalier de l'ordre national du Mérite en 2011.

Après 40 ans de carrière d'auteur-compositeur-interprète et une trentaine d'albums originaux, il met en musique, entre 2004 et 2008, l'intégralité des Fleurs du mal de Baudelaire, parue en 7 CD.

Il participe en 2007/2008 à la seconde saison de la tournée Age Tendre et têtes de bois avec de nombreux artistes des années 1960 et 1970. Il revient en 2009/2010 pour la quatrième saison, puis en 2014 pour la tournée supplémentaire!

                                  chelon

Les chansons de Georges CHELON  entre tendresse, humour, et fine observation de notre époque, abordent les thèmes les plus variés, et ses mélodies restent dans nos mémoires. Georges CHELON est un grand de la chanson d’auteur qu’il ne faut surtout pas manquer de retrouver dans notre région où il se fait rare. C’est aussi l’opportunité pour un plus jeune public de découvrir un artiste talentueux qui a traversé toutes les modes. 

               georges_chelon_

 

 

 

Posté par FANFG à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2018

ALAIN SOUCHON - "PARDON" 1999

 

MERCI A  bernie6926 -  SITE OFFICIEL : http://www.alainsouchon.net/

Alain Souchon est l'un des artistes les plus récompensés aux Victoires de la musique avec 9 trophées gagnés depuis 1986.

Alain Souchon est un auteur-compositeur-interprète et acteur français né le 27 mai 1944 à Casablanca au Maroc. Figure majeure de la chanson française depuis les années 1970, sa carrière est notamment marquée par sa collaboration avec Laurent Voulzy entamée en 1974. Il a vendu plus de 6 millions de disques dans le monde (chiffres fin 2015).

                                
     Concert au festival des Vieilles Charrues en 2010 devant environ 60 000 festivaliers.

Son onzième album sort en 2005 sous le titre de La Vie Théodore, en hommage à Théodore Monod, dont il narre la vie dans la chanson-titre. Encore un peu plus introspectif, Souchon nous rappelle que la société ne lui va toujours pas (Putain ça pencheEn collant l'oreille sur l'appareil), et poursuit son questionnement métaphysique (Et si en plus y'a personne). L'amour est bien sûr toujours source d'inspiration pour l'auteur (J'aimais mieux quand c'était toiÀ cause d'elleLe MystèreL'Île du dédain et Lisa). Notons par ailleurs que Pierre Souchon participe aux musiques de trois chansons, dont Lisa, aidé par Julien Voulzy, puisque ce titre est en fait une reprise des Cherche Midi).

À l'hiver 2008 sort Écoutez d'où ma peine vient. Alain au départ ne voulait écrire que quelques chansons pour illustrer un documentaire sur sa carrière diffusé sur France 3 Le chanteur d'à côté, mais les chansons qu'il a écrites ont fini par former un album complet. Le titre Parachute doré, inspiré des excès de grands patrons virés avec des indemnités ubuesques, a été distribué en téléchargement gratuit sur son site officiel. Dans ce disque, il dresse un constat d'échec des années Flower Power(Rêveur), analyse les causes de sa mélancolie (Écoutez d'où ma peine vient), parle de l'immigration illégale (Elle danse) et de la délinquance au féminin!

La seule collaboration avec Laurent Voulzy se fait sur le titre Popopo, chanson fustigeant Che Guevara. Ce titre a été ajouté in extremis, car Souchon ne voulait pas publier un album sans une collaboration avec son frère de musique Voulzy.

Le 21 novembre 2011 sort l'album À cause d'elles, réalisé par Renaud Letang. Cet album reprend des airs que sa mère lui chantait quand il était enfant!

Le dernier album d'Alain Souchon, Alain Souchon & Laurent Voulzy, est sorti le 24 novembre 2014. Cet album est principalement composé de duos avec Laurent Voulzy.

Alain Souchon vit depuis plusieurs années dans le Loir-et-Cher où il a participé à plusieurs œuvres caritatives, notamment par l'intermédiaire de son épouse Françoise impliquée dans le milieu associatif!  Il a chanté pour Pierre Rabhi et les Colibris!!!

 Avec son allure débonnaire et sa voix nonchalante, le chanteur aux cheveux hirsutes continue à cultiver l'image d'un éternel adolescent au spleen tout baudelairien.

Alain Souchon est le père des auteurs-compositeurs-interprètes Pierre Souchon et Charles Souchon connu sous le nom de scène Ours  (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                    souchon_1

 

Posté par FANFG à 09:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 avril 2018

LES COMPAGNONS DU DEVOIR - ( 1/4 ) AVEC OU SANS LE BAC

https://www.compagnons-du-devoir.com/

LES COMPAGNONS DU DEVOIR EST UN ORGANISME QU'IL NE FAUT PAS NEGLIGER!!!!   4 VIDEOS TRES EXPLICITES!!!!

                                 journal__couverture

Une corporation souvent mal connue. Ces artisans amoureux de leur métier se forment sur le tas parfois sur des chantiers hors normes. Retrouvez-nous sur : Notre site web http://france3-regions.francetvinfo.f...

 Après un Bac (général ou technologique) : Prépa Métier

Cette formation s’adresse aux moins de 25 ans, titulaires d’un Bac général ou technologique. Elle offre l’accès immédiat au “Tour de France”, cette mobilité qui permet d’acquérir très vite de l’expérience et d’obtenir un CAP en une seule année. Rémunérés dès le début du cursus “Prépa Métier” et placés en entreprise, les jeunes ont 85% de leur temps de formation consacré à la pratique et à la théorie du métier.
ƒ Après un premier diplôme du métier (CAP, Bac pro, BTS…) : Prépa Tour de France
Cette formation est destinée aux jeunes de moins de 25 ans, titulaires d’un premier diplôme (Bac pro, CAP, BTS…) dans l’un des 29 métiers proposés par les Compagnons du Devoir. Elle leur permet de se perfectionner sur le Tour de France en cumulant les expériences professionnelles d’entreprise en entreprise, en France et à l’étranger. Cette internationalité permet également aux apprentis d’assimiler une 2e, voire une 3e langue. Au terme de quatre années de perfectionnement, les jeunes peuvent devenir Compagnon du Devoir et obtenir un diplôme de niveau licence.

Que faire sans le Bac ?
Ne pas avoir le Bac n’est pas une fatalité. Des passerelles existent pour préparer des diplômes ou des certificats, en alternance, sans repasser par la case Bac. Un bon compromis pour ceux qui souhaitent apprendre auprès des professionnels. Un Bac pro en un an, un BTS, un CQP… le niveau de la classe de terminale ouvre les portes de l’alternance.
Les Compagnons du Devoir font partie de ces centres de formation qui sont accessibles aux non-bacheliers. Les jeunes intéressés pour se former à l’un des 29 métiers proposés par les Compagnons du Devoir intégreront alors un apprentissage traditionnel. Ce type de formation est adapté aux jeunes de 15 à 22 ans, désireux d’apprendre un métier en visant l’obtention d’un CAP ou d’un Bac professionnel en alternance. L’apprentissage au sein des Compagnons du Devoir s’effectue selon un mode d’alternance long : 4 à 6 semaines en entreprise suivies de 2 semaines en centre de formation. Habituellement préparé en 3 ans après la classe de troisième, le Bac professionnel peut, dans certains cas, se préparer en un an si le jeune a un niveau de classe terminale.

une grande diversité de métiers
De nombreuses offres d’embauche sont à pourvoir dans les 29 métiers proposés par les Compagnons du Devoir, notamment dans les métiers de Couvreurs, Charpentiers, Plombiers, Plâtriers, Carrossiers et Mécaniciens outilleurs.

                       Compagnons_du_devoir

 

 

 

Posté par FANFG à 09:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 avril 2018

JACQUES HIGELIN - " CHAMPAGNE" 1979

HOMMAGE A JACQUES HIGELIN ARTISTE DE TALENT!!!   

Jacques Higelin · Site officiel  :  www.jacqueshigelin.fr/

Très tôt attiré par le monde du spectacle, il entame une carrière d'acteur puis se lance dans la chanson avec le soutien du producteur Jacques Canetti. Tout en gardant un contact régulier avec le théâtre, il obtient un succès grandissant au fil des années et s'impose durablement sur la scène musicale française des années 1970 et 1980. Il retrouve les faveurs du public à la fin des années 2000 et continue à enregistrer des albums ainsi qu'à se produire sur scène. Connu pour sa remarquable présence scénique, il occupe aussi parfois la scène médiatique à l'occasion de certaines prises de position politiques ou militantes, notamment aux côtés d'associations de soutien aux personnes défavorisées.

Il est le père du chanteur Arthur H, du comédien Kên Higelin et de la chanteuse Izïa Higelin. C'est un proche d'Areski Belkacem ainsi que de Brigitte Fontaine, avec qui il collabore à partir du milieu des années 1960.

En 1966, Jacques Higelin enregistre ses premières chansons dont certains textes sont de Marc Moro , alias Mac Ormor. En juin 1966, Jacques Canetti ouvre l'un des premiers cafés-théâtre au Bilboquet, rue Saint-Benoît à Paris où Higelin vient se produire. Il rencontre à cette époque Marc'OBulle OgierJean-Pierre KalfonGeorges Moustaki et beaucoup d'autres artistes. Il travaille notamment avec Brigitte Fontaine (en duo pour Cet enfant que je t'avais faitLa GrippeOn est là pour ça, sur disque et sur scène), RufusAreski Belkacem qu'il présente à Fontaine, puis Elisabeth Wiener avec laquelle il enregistre plusieurs duos. Remarqué par la critique, il apparaît comme un des expérimentateurs de la chanson autour de mai 1968. Avec Brigitte Fontaine et Rufus, à La Vieille-Grille puis au Théâtre des Champs-Élysées, il crée la pièce Maman j'ai peur, qui obtient un succès critique et public si important qu'elle reste plus de deux saisons à l'affiche à Paris et donne lieu à une tournée européenne ; en 1969, avec Fontaine et son copain de régiment Areski Belkacem, il joue sur la scène du Lucernaire Niok, entre théâtre et chanson. Bientôt, Fontaine et Belkacem l'incitent à tenter une carrière solo. Au début des années 1970, il expérimente des micro-spectacles de type théâtre de rue ou happenings. L'auteur-compositeur-interprète Yves Simon mentionne Higelin et sa chanson Remember dans les paroles de la chanson Le Film de Polanski, de l'album Raconte-toi, sorti en 1975 : « […] Tu t'es passé / Aux écouteurs / Ce truc d'Higelin, / Remember. […] 

Higelin se tourne résolument vers le rock avec l'album "BBH 75 "puis "Irradié", auquel participe Louis Bertignac, futur guitariste de Téléphone. Avec l'album Alertez les bébés ! où alternent compositions rock et chansons, il reçoit le prix de l'académie Charles-CrosIl devient alors, dans les années qui suivent, un des chanteurs rock les plus populaires de France, notamment grâce à des prestations scéniques où il donne beaucoup de sa personne, dans une débauche d'énergie communicative avec le public. No man's land avec Pars (premier tube en 1977), le double album Champagne et  Caviar (initialement sorti en deux albums simples : Champagne pour tout le monde, et Caviar pour les autres...), et l'album en public Higelin à Mogador, font de lui l'égal de Bernard Lavilliers ou de Téléphone. Son œuvre expérimentale, marquée par Boris Vian, le jazz rive gauche d'abord, évolue ensuite vers une vision où alternent ballades graves et délires surréalistes vigoureux. Son talent d'improvisateur et son énergie poétique lui donnent une relation particulière avec les spectateurs. Musicalement, il se nourrit de plus en plus de rythmes africains (Nascimo ou plus tard Criez Priez). Il invite Youssou N'Dour et Mory Kanté à partager la scène de Bercy.

Au cours des années 1980, Higelin fait partie des artistes de gauche qui, comme BarbaraRenaud ou Maxime le Forestier, s'investissent dans les pétitions diverses ou les concerts humanitaires. Il soutient la candidature présidentielle de François Mitterrand en 1988.

En 1991, il réalise avec Coline Serreau un clip inclus dans le film Contre l'oubli et consacré à un couple emprisonné, Vera Chirwa et son époux.

En 1993, il apporte un soutien remarqué aux manifestants de l'association DAL avec l'abbé Pierre ; il est le 16 décembre 1994 l'un des fondateurs de l'association Droits Devant !! et répond encore favorablement des années plus tard, le 13 juillet 2010 après son concert aux Francofolies de La Rochelle, à la demande de signer le manifeste de la Fondation Abbé-Pierre pour le logement des défavorisés.

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2007, il soutient Ségolène Royal, pour qui il chante lors de son meeting du 1er mai au stade Charléty.

En janvier 2008, il enregistre avec le groupe Sweet Air le projet Baltimore, rejoignant ainsi Maurane et Riké de Sinsemilia en soutien aux otages du monde. En avril 2009, avec d'autres artistes (Rodolphe Burger, D’de KabalSandra NkakéSpleen), il participe à un disque collectif portant le nom Les Amoureux au ban public, portant le nom d'une association qui défend les droits des couples composés d'un conjoint français et d'un conjoint étranger.

En 2014, il est membre du comité de soutien à la candidature d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris! TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

                             champagne

Jacques_Higelin_Brigitte_Fontaine  LES ANNEES 60/70

 

 

Posté par FANFG à 10:46 - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 avril 2018

MADAME BUTTERFLY - "UN BEL DI VEDREMO" 1995

FRISSONS ASSURES!!!!!!!!!! SORTEZ LES KLEENEXS!!!!!!!!!

MERCI A Wizard of Oz  -   -   Sang by Huang Ying  -   OPERA DE GIACOMO PUCCINI par (Frédéric Mitterrand)

Madame Butterfly est un opéra italien en deux ou trois actes de Giacomo Puccini, sur un livret de Luigi Illica et de Giuseppe Giacosa, représenté pour la première fois le 17 février 1904 à la Scala de Milan. L'opéra est qualifié de « tragedia giapponese in due atti » (tragédie japonaise en deux actes) dans la partition autographe, mais entre 1906 et 2016, il a été représenté le plus souvent dans une version révisée en trois actes, en scindant l'acte II en deux parties plus courtes. L'œuvre est dédiée à Hélène de Monténégro, reine d'Italie. Faisant partie du grand répertoire, il s'agit selon Operabase du 6e opéra le plus joué au monde, juste après Tosca du même compositeur.!!

Synopsis L’action se déroule au Japon, dans la baie de Nagasaki, vers 1900. L’officier américain Pinkerton découvre sa future épouse Cio-Cio San – dite Madame Butterfly – geisha de quinze ans dont la famille réprouve le mariage. Sharpless, le consul des Etats-Unis, déconseille cette union à Pinkerton. Toutefois, le soir de leurs noces, Pinkerton embrase le cœur de la jeune fille, qui répond à son amour avec timidité avant de se donner ardemment à lui. Trois années passent. Rentré aux Etats-Unis, Pinkerton n’a donné aucune nouvelle à Butterfly, qui ne cesse d’attendre son retour, persuadé que l’officier viendra la retrouver… et découvrir l’enfant qu’elle a eu de lui. Sharpless, qui sait que Pinkerton a refait sa vie dans son pays et s’est marié, demande à Butterfly ce qu’elle ferait s’il ne revenait jamais. Elle se tuerait, répond la geisha. C’est le geste fatal qu’elle commettra en découvrant la vérité, lors du retour tardif mais tellement attendu de Pinkerton, venu chercher son enfant en compagnie de son épouse américaine.

                        butterfly

Ying Huang (son nom dans l'ordre chinois est Huang Ying, née à Shanghaï) est une chanteuse lyrique chinoise, soprano. Elle a d'abord attiré l'attention internationale quand elle a chanté le rôle-titre dans le film de Frédéric Mitterrand de 1995 Madame Butterfly et a entamé une carrière internationale d'opéra.

Elle est née et a grandi à Shanghai, et elle a commencé à 18 ans cinq ans d'études au Conservatoire de musique de Shanghai. Après avoir remporté le deuxième prix au 19e Concours international de chant de Paris, elle est apparue régulièrement à la télévision de Shanghai et elle a réalisé à Taïwan et en Corée du Nord divers programmes d'échanges culturels. En 1994, le réalisateur Frédéric Mitterrand et le chef d'orchestre James Conlon ont vu une cassette vidéo de sa performance dans le Concours de Chant de Paris et ils l'ont auditionnée pour le rôle principal du film Madame Butterfly de Frédéric Mitterrand.

Son succès dans le film conduit Conlon à l'inviter à dans plusieurs concerts avec le Philharmonique de Cologne et ses débuts sur scène de l'opéra ont lieu dans Nannetta de Verdi ainsi que Falstaff à l'Opéra de Cologne en 1996. La même année, elle est apparue avec Plácido Domingo et Michael Bolton dans le Noël à Vienne, concert qui était à la fois à la télévision et diffusé sur le CD.

Ses débuts à l'opéra américain datent de 1999, quand elle a chanté Sophie dans le Werther de Massenet opposant Denyce Graves et Andrea Bocelli au Michigan Opera Theater. Elle revint plus tard au Théâtre du Michigan Opera pour apparaître comme Despina dans Così fan tutte, ainsi que Norina dans Don Pasquale et comme Susanna dans Le Mariage de Figaro. Elle fait ses débuts au New York Metropolitan Opera le 29 décembre 2006 comme Pamina dans La Flûte enchantée, le premier de ses opéras à être diffusé simultanément dans les cinémas, et elle est de retour en 2009 en tant qu'Amore à Orfeo ed Euridice et comme Giannetta dans L'elisir d'amore.

Ying Huang, célèbre soprano lyrique de colorature et chanteur d'opéra, est l'une des plus grandes chanteuses chinoises dans le monde entier dans des spectacles d'opéra et de concert, des productions télévisuelles et cinématographiques ainsi que des studios d'enregistrement. Sa voix tendre et douce, sa technique flexible et inattaquable, ses styles musicaux authentiques et ses performances théâtrales passionnées ont reçu des accolades dans le monde entier de la part de collègues, du public et des médias qui la surnomment "le rossignol de Chine".

Un Mirage - Récital vocal vocal de Soprano Ying Huang - En 2018   -   Au "Shanghai Oriental Art Centre "- Salle de concert  CHINE

                                  butterfly_2

 

 

 

 

 

Posté par FANFG à 10:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]